vendredi 31 décembre 2010

Faites sauter le bouchon!

Il y a ceux qui célèbrent l’arrivée du nouvel an et il y a ceux qui rendent hommage à l’année qui se termine. Vous ne serez pas étonnés de savoir que je fête les deux. La raison en est bien simple : j’adore festoyer!

À mon avis, il est impensable de passer à l’année suivante sans faire le bilan de ce que l’on a vécu de bon et de moins bon.  Sans tomber dans une rétrospective qui ferait un peu cliché, le fait de passer en revue les décisions et les actions prises durant l’année 2010 nous permet de voir en quoi nous nous sommes surpassés. Trop souvent, on concentre notre attention sur nos erreurs et nos manquements, mais dans chacune de ces imperfections il y a un apprentissage, une leçon qui mérite d’être retenue. En dressant le tableau de ce qu’on a fait de bien dans l’année, on arrive à voir non pas ses défaites mais la réussite derrière chaque tentative. En d’autres mots, on découvre sa véritable valeur!

Le 31 décembre après-midi, mon conjoint et moi allons ouvrir une bouteille de mousseux (ou de champagne). On s’installera dans le meilleur fauteuil qui soit avec à la main, plume et papier. Et les bulles, dans tout ça? Si on a survécu à l’année 2010 sans trop d’écorchures, ça mérite donc d’être arrosé!

Concernant la nouvelle année, eh bien, quand le bilan sera terminé, on se versera une seconde coupe de mousseux, on remplira un grand bol de bâtonnets au fromage de type Cheetos (ça c'est une vieille tradition) et on prendra une grande feuille de papier sur laquelle on notera dans l’entête :
« Ah si nous étions riches, qu’est-ce qu’on ferait de tout ce fric? »
À tour de rôle, on va énumérer les trucs les plus fous (environ 50) que nous aimerions faire si nous avions une fortune à portée de main. Dans les cinquante choses que nous souhaiterions réaliser, il y en aura quelques-unes qui seront plus raisonnables que les autres et vous savez quoi? À chaque année on réalise 10% des items que nous avions notés! Incroyable n’est-ce pas? Et pourtant, le revenu annuel global n’a pas véritablement changé!

Sortez les bulles et saluez l’année qui se termine; remerciez le ciel d’être encore en vie et d’avoir su développer de nouvelles ressources dans lesquelles vous pourrez ainsi puiser. Accueillez l’année qui vient comme un voyageur débarquant en terre inconnue avec pour seul bagage le goût de l’aventure, mais surtout, notez vos rêves quelque part et vous verrez avec quelle détermination ils vont se réaliser!

À vous chers lecteurs, chères lectrices du Canada, de Belgique, de France, du Maroc, du Portugal et des États-Unis, je vous souhaite une année 2011 extraordinaire!

For all of you from Canada, Belgium, France, Morocco, Portugal and United States, I wish you an amazing year 2011!

Au plaisir de vous retrouver en 2011!

Mésange

lundi 27 décembre 2010

4e lundi de décembre 2010

Café du matin  

Ou plutôt le café du midi! Désolée chers lecteurs, pourtant ce matin le réveil a bel et bien sonné, le chat a miaulé, mais mon corps, lui,  voulait rester au lit. Alors, vous avez une petite idée de la quantité de caféine j’ai dû absorber pour m’extraire de ce confort douillet et reprendre la plume: deux doubles « expresso » rien de moins!

Je ne vous le cache pas, je suis fatiguée et fourbue. Fourbue d’avoir tant ri, d’avoir trop mangé! Depuis deux jours, j’évite les miroirs, le pèse-personne et le ruban tour de taille car de toute façon même si j’avais décidé d’être raisonnable, en bonne compagnie, tout est tellement bon! 
La semaine ne fait que commencer et d’autres soupers s’ajoutent déjà à l’horaire. Le temps des Fêtes, ça le dit, c’est un temps pour fêter: on mange, on s’amuse, on dort un peu, on mange encore et ainsi de suite. Oubliez donc les travaux que vous aviez planifiés, les bonnes intentions que vous aviez prises et sortez, lancez des invitations, bougez, mangez pendant qu’il y en a sur la table et amusez-vous; après tout, c’est l’temps des Fêtes!
Bonne semaine tout le monde!

Mésange

Citation de John Fitzgerald Kennedy

"Certaines personnes voient les choses comme elles sont et se demandent: pourquoi? Moi, je vois les choses comme elles pourraient être et je me dis: pourquoi pas?" [John Fitzgerald Kennedy]

vendredi 24 décembre 2010

Mes meilleurs voeux!

[Prop. Microsoft Office]
Que la période des Fêtes soit le tremplin vers une vie nouvelle, améliorée, transformée par les choix que vous ferez en début d’année. Prenez le temps d’apprécier les bons coups de l’année 2010 et dressez la liste des choses que vous souhaitez pour 2011. Avant qu’une idée se concrétise, elle fut avant tout un souhait, un rêve...

À tous et à toutes: "Joyeuses Fêtes!"

Mésange

Les "anges" dans nos campagnes...

La quiétude s'observe loin des grands centres urbains, éloignée de toute activité humaine. On prend contact avec nos racines et on redécouvre la nature, la simplicité, la liberté.  Rien ne nous retient ni ne nous immobilise; on se sent bien!

Le naturel de tout homme est d'être en symbiose avec son environnement, non pas pour s'y confondre mais pour y être accepté... Alors, évadez-vous un moment loin du monde et à seulement quelques minutes de chez vous. Découvrez les campagnes du Québec; elles ont un je-ne-sais-quoi qui ressemble aux hivers d'autrefois.  

[Lac St-Joseph - Photographie prise par J. Gagné]

Laissez-vous charmer par les vastes étendues balayées par le vent et la neige.  Succombez à l'enchantement des forêts nappées de neige blanche et découvrez le mystère caché sous le ciel étoilé.

Noël... c'est un hiver blanc avec dans le coeur tout plein de couleur!

Mésange

jeudi 23 décembre 2010

Donner et recevoir, tout un art ! La suite...

Deuxième partie...

L’art de donner et de recevoir, ce n’est pas une simple question d’étiquette, c’est une façon de vivre conformément avec ses valeurs, de se sentir en accord avec les gestes que l’on pose et que nos actions soient le résultat d’une pensée claire et harmonieuse.

Cela dit, ce serait une fausseté de croire que l’on est en mesure de tout offrir. Il y a des éléments plus épineux qui demandent de notre part beaucoup plus de nous-mêmes, notamment notre temps et notre appréciation

Donner du temps - Cette denrée non renouvelable semble très difficile à offrir de nos jours. La preuve, on préfère payer pour un service que d’effectuer le travail nous-mêmes. On a réellement peur de se départir de quelques minutes voire quelques heures pour en faire bénéficier les autres. Pourquoi donc appréhender l'idée d’offrir du temps quand en fait, il est disponible en quantité égale pour tous? Ce n’est pas une matière introuvable, rare et qui vaut son pesant d’or! C’est plutôt ce que nous faisons avec celle-ci qui détermine sa valeur. Le temps ne vaut rien, si on ne fait rien de particulier avec celui-ci. C’est un peu comme l’argent : s’il n’y a pas preneur, les dollars perdent de leur valeur. N’hésitez plus à offrir de votre temps; tôt ou tard vous verrez combien celui-ci deviendra inestimable et précieux!

lundi 20 décembre 2010

3e lundi de décembre 2010


Café du matin
 
En ce lundi matin, il est impossible d’ignorer la fébrilité des Fêtes : on la voit, on l’entend et on la sent! On ne peut rester insensible à cette euphorie qui gagne tout le monde. L’effervescence est partout même au boulot! Pour ceux et celles qui doivent travailler cette semaine, accomplissez vos tâches le cœur léger. Mettez du plaisir dans ce que vous faites et si cela est possible, faites plus que ce que vous auriez fait en temps ordinaire; cet extra sera un cadeau pour vous-même et une surprise pour les autres. Vous savez, l’esprit des Fêtes ce n’est pas uniquement une disposition d’esprit, c’est également faire preuve de bonté, d’amabilité, d’hospitalité et de… générosité! Alors, donnez de votre temps, de vos sourires, de votre patience, de votre souplesse, de votre aide et de votre amour aux personnes que vous rencontrerez. C’est un forfait «illimité» et tout le monde est éligible! Alors, qu’attendez-vous?
Cette semaine, répandez joie et plaisir autour de vous comme du caramel sur une tartine: mettez-en épais!
Bonne et belle semaine à tous!

Mésange

Citation de Pierre Jakez Hélias

"Quand on laisse mourir le feu de Noël, il n'y a plus qu'un moyen de le rallumer. C'est d'aller chercher le feu des étoiles." [Pierre Jakez Hélias]

vendredi 17 décembre 2010

8 jours avant les Fêtes!

Pour un temps des Fêtes réussi
en 10 étapes!

...la finale!

Le moment tant attendu est arrivé!

Vous avez passé au travers des huit étapes décisives de votre projet. Vous l’avez fait avec détermination et entrain en sachant mettre de côté la fatigue, l’impatience et l’abattement. Chaque chose a été effectuée sans que vous vous posiez la question à savoir si vous étiez totalement fous d’en faire autant! Regardez ce que vous avez accompli et appréciez: quel beau boulot! Et le plus agréable dans tout cela? Vous pouvez enfin dire : « Mission accomplie! »

jeudi 16 décembre 2010

Donner et recevoir, tout un art!

Première partie...

Il y a des choses qu’on arrive difficilement à oublier, non pas parce qu’on s’entête à les garder en mémoire, mais bien parce qu’elles nous ont marqués. Je me rappelle avoir vécu un moment où j’aurais aimé me faufiler sous le tapis ou m’échapper par une quelconque trappe dans le plancher tellement je voulais fuir la situation dans laquelle je me trouvais confrontée; j’avais offert un cadeau que l’on refusait. De la tristesse, je passai à une gêne incommensurable se changeant ensuite en colère. Beaucoup d’émotions passèrent en coup de vent, ne s’attardant qu’un moment mais assez longtemps pour me donner l’envie de m’éclipser pour un bon bout de temps!

Après mûre réflexion, je compris que donner et recevoir, c’était un art que je ne maîtrisais pas du tout. Je croyais que donner ne pouvait qu’être reçu… Jamais je n’aurais cru qu’il pouvait y avoir d’autres options possibles! Eh bien oui, le constat de mon ignorance m’a sauté en pleine figure : quand on donne, tout peut se produire, même le pire…

mardi 14 décembre 2010

Douce lumière...

Oubliez un instant la cohue des centres commerciaux,
Étouffez le bruit ambiant,
Calmez les battements de votre coeur,
Fermez les lumières et allumez une bougie:

Contemplez la douce lumière...
[Photographie prise par J. Gagné]

Il suffit de presque rien, d'une simple flamme pour imposer le silence, pour calmer son esprit de toute agitation, pour relâcher la tension qui nous étreint quotidiennement; d'une faible lumière pour faire toute la différence en dissipant l'obscurité qui nous enveloppe et qui nous habite.

Ce soir, allumez des lueurs d'espoir tout autour de vous... et relaxez!

Mésange

lundi 13 décembre 2010

Citation de Roy L. Smith

"Celui qui n'a pas Noël dans son coeur ne le trouvera jamais au pied d'un arbre." [Roy L. Smith]

2e lundi de décembre 2010




Café du matin

Peuple québécois, debout! Allumez la radio ou le lecteur de CD et montez le volume! Pas question de bâiller aux corneilles ce matin ou pire encore de dormir au volant! Je sais qu’il fait nuit encore et que même le soleil n’a pas le courage de se lever, mais ceci n’a pas d’importance; aujourd’hui c’est un lundi que vous ne voudrez pas rater. Pourquoi? Parce qu’il est nouveau, parce que vous n’avez aucune idée de ce qu’il vous réserve et parce qu’une journée mal vécue c’est un jour perdu! Alors, collez un sourire sur votre visage, dessinez des étoiles dans vos yeux, ajoutez des petits cœurs dans votre sac-repas et faites-vous plaisir avant d’arriver au travail; préparez-vous ou offrez-vous un méga café à la saveur de votre choix.

En outre, si la semaine s’annonce fort occupée alors aussi bien l’aborder avec entrain et bonne humeur. Et pour mieux l’accueillir, je vous propose un «caffè latte» dont le lait mousseux possède autant de bulles qu’un champagne. Donc, pourquoi patienter jusqu’à la fin de la semaine pour s’offrir un petit luxe! Se récompenser prématurément, ce n’est pas péché!

Bonne semaine et surtout, bon café!

Mésange




vendredi 10 décembre 2010

15 jours avant les Fêtes...


Pour un temps des Fêtes réussi en 10 étapes!
La suite...

On se rapproche de notre objectif...

Grâce à une bonne planification on a pu, durant les dernières semaines, lancer des invitations, se préparer et s’impliquer. Ensuite, on a compris qu’en mettant son orgueil de côté, on pouvait renouer des liens qui avaient été autrefois rompus. Finalement, on s’est rendu compte qu’avec tout ce qu’on avait, on pouvait se permettre de partager avec les autres, en particulier ceux qui ont eu moins de chance cette année. En somme, on a fait du chemin...

Toutes mes félicitations! Vous avez maintenant complété six étapes. J’admets que celles-ci étaient particulièrement difficiles, mais vous y êtes arrivés grâce à votre courage, votre ténacité et votre bonne volonté. Voilà un temps des Fêtes qui s’annonce des plus réussis!

Jusqu’à présent, on a fait travailler ses muscles, son cœur et sa tête. Il faut maintenant éveiller ses sens…

jeudi 9 décembre 2010

Tout finit par se savoir...

Les secrets - que de mystère les entoure et pourtant, c’est tout ce qu’il y a de plus commun. Tout le monde a la possibilité d’en posséder un, de le cultiver, de l’entretenir et chacun a le pouvoir de le... révéler.

Depuis la nuit des temps, les secrets ont eu la vie dure, la preuve : nos livres d’histoire sont truffés de secrets qui ont été percés, dévoilés, mis à jour. Déceler ce qui est caché ne relève pas de la magie, mais de l’avidité du genre humain d’avoir quelque chose à raconter.

mercredi 8 décembre 2010

Un petit rien qui fait toute la différence...


N'attendez pas une panne électrique pour créer de l'ambiance; avec peu de choses, vous pouvez métamorphoser l'atmosphère d'une pièce et du même coup votre état d'esprit.  Allez-y, sortez les bougies et... illuminez votre intérieur!

[Ambiance nocturne - Photographie prise par J. Gagné]
Mésange

lundi 6 décembre 2010

1er lundi de décembre 2010

Café du matin

Le coup de blues du lundi matin - Certains commencent à l’avoir dès le dimanche soir. L’idée de retourner travailler les répugne tellement qu’ils ne peuvent s’empêcher de broyer du noir douze heures plus tôt. Pensez-y : l’anticipation, ça peut devenir malsain à la longue! Vous connaissez l’expression: on traversera le pont quand on sera rendu à la rivière, eh bien le lundi matin, c’est le lundi matin qu’il arrive et non la veille et encore moins deux jours avant!

Cette semaine changez de couleur, passez au « yellow » et oubliez le lundi matin; il n’est pas si pire qu’il en a l’air. C’est juste un jour comme les autres. En fait, c’est lui qui amène le vendredi tant attendu. Sans lui, à quoi servirait le week-end?

Lors de votre prochaine fin de semaine, profitez pleinement de vos deux jours de repos sans songer à la semaine qui va suivre car peu importe votre état d’âme, le lundi sera au rendez-vous quoi qu’il advienne!

Bonne semaine!

Mésange

vendredi 3 décembre 2010

22 jours avant les Fêtes!

Pour un temps des Fêtes réussi en 10 étapes!
La suite...

On se rapproche dangereusement! Il ne reste que trois semaines avant la période des festivités!

Le mois dernier nous avons pris conscience de l’importance de planifier nos actions afin d’atteindre notre objectif. De plus, le fait de lancer des invitations en avance démontre à quel point nous tenons à une réponse favorable. Ensuite, nous avons réalisé que tout le travail ne se ferait pas tout seul, qu’il fallait se préparer et s’impliquer. Pour les quatre premières étapes, ce sont les bras et la tête qui ont été sollicités. D’ailleurs, nous sommes conscients que ce n’est pas terminé, mais cette semaine, c’est de notre cœur dont il sera question.

Commençons, voulez-vous?

jeudi 2 décembre 2010

À la croisée des chemins

Il n’y a pas si longtemps, tout magasinage se soldait par un double achat. J’arrivais difficilement à sortir d’une boutique sans deux articles à la main. L’idée de choisir était pour moi une véritable torture! Les rares fois où je réussissais à trancher entre deux possibilités, aussitôt je le regrettais; je repensais à l’article que j’avais écarté de ma sélection et les remords refaisaient surface. Soit je retournais illico à la boutique, soit je ruminais le tout à la maison. Bref, la prise de décision n’était pas une mince affaire et le fait d’être confrontée à un choix, c’était pire encore!

Ça, c’était hier... Un hier composé de choix simples à faire.

mardi 30 novembre 2010

Dans les profondeurs de la terre...

Un lac endormi
Emprisonné dans la pierre,
Recroquevillé sous la terre.

Une eau limpide
Aux reflets inanimés,
Paralysée par l'inactivité.

Mais où est le lac?
Quelque part sous le dôme épineux
Repose l'onde sur un lit pierreux.
[Jocelyne Gagné]

[Luray Caverns, Photographie prise G. Fontaine]
Mésange

lundi 29 novembre 2010

Citation de Martha Washington

"L’essentiel de notre bonheur ou malheur dépend de notre vision des choses et non pas de notre situation financière." [Martha Washington]

5e lundi de novembre 2010

Café du matin

En ce lundi matin, pour ceux et celles qui ont eu un week-end difficile, armez-vous de patience sur la route et au travail. Certains d’entre vous viennent de passer la fin de semaine à chercher le cadeau idéal pour les grands-parents, les parents, le beau-frère, le neveu, le petit-fils, etc. De toute évidence, votre niveau de patience est au plus bas. Une liste trop longue, l’affluence dans les magasins, le poids du manteau, l’impatience du petit dernier ont rendu le magasinage pénible voire insupportable. Vous êtes sortis des centres commerciaux plus déprimés qu’à votre arrivée.

Ce matin, prenez quelques minutes pour réévaluer votre système de valeurs. En aucun cas, vous n'êtes contraints à offrir un cadeau. Le présent ne fait que souligner votre affection, votre amour ou votre amitié envers quelqu’un, il ne le définit pas. C’est un peu comme lorsque vous commandez un steak au restaurant, la pomme de terre n’est pas l'élément principal de votre plat! Prenez un peu de recul et pensez simplement à faire plaisir. Le cadeau n’a pas d’importance; c’est le sentiment avec lequel vous l’offrez qui compte…

Bonne semaine!

Mésange

vendredi 26 novembre 2010

29 jours avant les Fêtes...


Pour un temps des Fêtes réussi en 10 étapes!

La suite...

Il y a deux semaines, nous avons vu qu'il fallait planifier pour mieux agir. Également, on a pris conscience que les invitations faites à la dernière minute ce n'était pas l'idée du siècle.  Cette semaine, nous sommes rendus aux étapes deux et trois du processus. Nous avons moins de trente jours pour être fin prêts pour le temps des Fêtes. Voilà comment s'y prendre:

jeudi 25 novembre 2010

Au mauvais moment...

Après un souper en agréable compagnie et un sommeil réparateur, voilà qu’au réveil, on a une surprise de taille: le réfrigérateur ne refroidit plus! Mon litre de lait est tiède et le beurre complètement avachi dans le beurrier… Pas question de reporter la recherche du bobo à plus tard; il faut évacuer illico les occupants avant qu’ils se transforment en quelque chose de plus vivant! Dans notre malchance, on est tout de même veinard. La température extérieure est de 1°C; on va pouvoir transférer les aliments sur la galerie, bien à l’abri des ventres affamés et poilus.

Avouons-le, cet incident arrive au mauvais moment! Tout d’abord, nous avions au programme un horaire chargé. Ensuite, puisque c’était un vendredi, on avait intérêt à se dépêcher pour acheter les pièces de rechange, car la fin de semaine, c’est fermé. Finalement, si c’est plus grave qu’on ne le croit, on devra magasiner un autre frigo et entretemps constater le décès des provisions qu’on venait tout juste d’acheter…

Franchement, je vous le dit, ça tombe vraiment mal!

mercredi 24 novembre 2010

Chéri, je manque d'espace!

Après un petit détour à la pharmacie Jean Coutu, j'ai été forcée de constater que l'armoire à pharmacie n'arriverait pas à contenir tous mes nouveaux achats. Donc, un réaménagement s'imposait. Par prévention uniquement, j'ai décidé d'ajouter quelques pieds carrés supplémentaires à ma maison... Voyant que j'étais en train de dépersonnaliser cette dernière, j'ai proposé à mon Chéri l'achat d'une plus grande résidence.


[The Breakers, Rhode Island - Photographie prise par G. Fontaine]

Évidemment, le petit dix pièces s'est quelque peu amélioré... Vous auriez dû voir la tête de mon époux!
 
- Mais chéri, lui ai-je dit, les chambres supplémentaires, c'est juste au cas où il n'y aurait plus de place dans l'armoire à pharmacie!

[Soupirs]

Je crois que c'est l'idée de faire la pelouse qui lui a fait peur. Quoi qu'il en soit, je devrai revoir mon échelle de grandeur et choisir... un terrain plus petit!

Mésange

lundi 22 novembre 2010

4e lundi de novembre 2010

Café du matin

L’hiver est à notre porte et on ne peut reculer. Il ne reste qu’à accepter l’inévitable : savoir qu’on en a pour plusieurs mois à vivre un peu plus à l’intérieur de sa demeure. Pour les amoureux de la nature, c’est une autre perspective qui s’offrira à eux : un monde revêtu d’un manteau blanc. Rien ne pourra les retenir à l’intérieur à part peut-être un feu de foyer pour réchauffer les membres engourdis par le froid. Et pour les pantouflards? Les longs mois d’hiver s’enfileront comme des perles sur un fil; ils seront identiques et monotones. Aussi bien se mettre à rêver des vacances d’été! Allez les sédentaires, sortez le porto au lieu du rosé, sortez les cartes routières et planifiez des sorties. Dès que les belles journées se pointeront, vous aurez envie de sortir même s’il fait -30°C à l’extérieur. Le froid n’a jamais été une barrière, pas plus que la neige. Le seul obstacle qui vous empêche de faire quoi que ce soit, c’est vous-même…

Qu’il soit froid et rigoureux ou simplement doux et pluvieux, peu importe la météo, traversez l’hiver comme un loup de mer affronte les flots déchaînés: au lieu de le craindre, bravez-le!

Bonne semaine!

Mésange

Citation de Scott Hamilton

"Une mauvaise attitude est vraiment le seul handicap qu’on puisse avoir dans la vie." [Scott Hamilton]

vendredi 19 novembre 2010

Le salon du livre de Montréal, édition 2010

QUOI FAIRE
POUR LE WEEK-END

Le Salon du livre, c'est un incontournable pour les amateurs de lecture, les passionnés de la culture et les professionnels du domaine littéraire. 

Du 17 au 22 novembre, le Salon du livre ouvre ses portes.  Allez rencontrer vos auteurs préférés, faites dédicacer vos livres, assistez aux conférences ou promenez-vous tout simplement. 

Ne restez pas enfermés à regarder la pluie ou la neige tomber. Sortez de chez vous et mettez le nez dans des récits fabuleux, des recettes gourmandes, des BD humoristiques et faites vos achats de Noël... C'est l'temps!

Visitez le site Internet du Salon pour connaître les frais d'admission et les heures d'ouverture. (Cliquez sur le lien ci-dessous)

Salon du livre de Montréal, édition 2010

Bon Salon!

Mésange

jeudi 18 novembre 2010

La loi du moindre effort...

C’est incroyable! J’en suis encore tout abasourdie! Le phénomène de la loi d’attraction a eu l’effet d’un raz-de-marée dans tous les médias. Sur les écrans, dans les journaux, en librairie… tous parlent du secret, du pouvoir du secret, le secret du secret et puis quoi encore! Pourquoi cet engouement soudain pour une façon de penser déjà connue par la collectivité? Et que dire de ce vieil adage restauré qui a séduit la moitié de la population québécoise: demandez et vous recevrez. Cet énoncé ne date pas d’hier! On le retrouve dans la Bible sous de nombreuses tournures. Ceux qui l’ont lu savent de quoi je parle. Mais ma question est pourquoi en 2010, tout ceci fait autant d’effet sur les gens?

En langage clair, c’est parce ce que c’est « magique ». Tout comme dans les régimes miracles, on peut obtenir des résultats avec peu ou pas d’effort. C’est-y pas merveilleux! On demande et on reçoit; plus simple que ça, tu meurs! C’est la loi du moindre effort! Alors sans hésitation, je demande tout de suite un million de dollars et tant qu’à y être, une résidence secondaire au cœur des Alpes françaises, rien de moins!

Ce n’est pourtant pas si simple que cela…

lundi 15 novembre 2010

Citation de Gaston Courtois

"La joie s'acquiert. Elle est une attitude. Être joyeux n'est pas une facilité, c'est une volonté." [Gaston Courtois]

3e lundi de novembre 2010

Café du matin

Si une journée maussade ne peut affecter un cœur radieux, qu’en est-il d’une journée ensoleillée? Elle ne peut que le rendre resplendissant! Alors, souriez en ce lundi matin et l'on vous rendra votre sourire. Donnez de votre temps, de votre écoute, de votre soutien; ça ne coûte pas grand-chose. Soyez enthousiaste car la bonne humeur c’est contagieux!

Le seul risque que vous courez à être joyeux, c’est de faire des heureux…

Bonne semaine!

Mésange

vendredi 12 novembre 2010

43 jours avant les Fêtes...


Pour un temps des Fêtes réussi en 10 étapes!



Pourquoi s'énerver avec cette période qui revient chaque année! Est-ce qu'on panique à l'arrivée des vacances? Non. On est heureux quand elles arrivent. On se prépare à l'avance, car on y a rêvé toute l'année. Et durant les vacances, on peut soit se reposer ou soit voyager. La période des Fêtes c'est la combinaison des deux: c'est un temps de repos et de festivités pas nécessairement reposantes. Donc, au lieu de s'affoler pour un événement qui revient à tous les ans, préparons-nous à l'accueillir comme si on l'attendait depuis longtemps!
 
Alors voici une suggestion du « comment envisager les Fêtes » sans y laisser votre santé, votre patience, votre portefeuille et sans perdre, au bout du compte, l'esprit des Fêtes!

jeudi 11 novembre 2010

En finir une fois pour toutes!

Je n’en reviens tout simplement pas! La liste des choses à faire est aussi longue que celle du Père Noël mais la mienne est loin d’être un cadeau! Il y a les rénovations de la maison à poursuivre, la rotation été/hiver des placards à terminer, les dossiers à archiver, les photos à trier, la comptabilité à faire, les articles à rédiger, les livres à lire, les exercices de guitare à effectuer, etc. Mais par quel bout commencer quand il y a tant à faire? Comment garder la tête hors de l’eau quand la ligne de flottaison est située juste sous le nez, prête à nous étouffer?

mardi 9 novembre 2010

Plus bleu que le ciel, c'est le bleu de la Grèce...

Imaginer un endroit merveilleux
Entre la mer et le ciel bleu.
Rêver de lumière, de brise légère et de musique
Pour oublier le vent et sa chanson mélancolique.
Voir la beauté ailleurs
Et la sentir dans son coeur.
[J. Gagné]

[Île Aegina, Grèce - Photographie réalisée par Guy Fontaine]

lundi 8 novembre 2010

Citation de Herm Albright

"Vous ne résoudrez peut-être pas tous vos problèmes en adoptant une attitude positive, mais vous agacerez tellement de gens que cela en vaudra la peine." [Herm Albright]

2e lundi de novembre 2010


Café du matin

Voilà, j’en suis à mon deuxième café et mon cerveau n’a pas fini de se mettre en route. J’espère seulement qu’il ne tombera pas en écran de veille avant même d’avoir terminé! Bref, le changement d’heure brouille mon système interne. À chaque fois, je me sens déphasée un peu comme lorsqu’on entre dans une danse et qu’on n’est pas parti sur le bon temps. Je sais qu’au bout de deux semaines, je vais avoir repris mon rythme de croisière, mais d’ici là, je devrai combattre ce décalage horaire imposé.

J’en suis à mon troisième café… Il n’y a toujours pas d’amélioration. C’est clair que je vais passer ma semaine dans le brouillard total et que tout ce que je ferai sera un peu plus flou que d’habitude. Même si je portais des lunettes d’approche ma vision serait identique. Je crois que je vais être indulgente avec moi-même et me pardonner d’être à côté de la plaque durant quelques jours. Après tout, c’est juste un changement d’heure et non le passage d’un nouveau siècle. En dépit de mes yeux qui ne sont pas en face des trous et de mes neurones hors service, je vous souhaite tout de même une bonne semaine!

Mésange

vendredi 5 novembre 2010

Une journée "spa" à la maison

POUR LE WEEK-END...
Avec «Miss météo» qui nous annonce un temps plus que désolant, il n'y a rien d'autre à faire que de profiter de son intérieur tout en se dorlotant. Je vous propose une journée de soins corporels faits personnellement par vous-même! Depuis le temps, je suis certaine que vous savez ce qui est bon pour vous. Alors faites-vous plaisir et offrez-vous une journée spa dans le confort de votre foyer c'est-à-dire sans mettre le nez dehors, sans vous taper les perpétuels embouteillages, sans sortir un seul billet de votre poche. C'est génial, non?

Moment de détente en trois étapes


1) Se préparer la veille
Planifiez ce dont vous aurez besoin: huile essentielle, huile d'amande douce, gant de crin, exfoliant, gommage, masque de gel, un livre (ou une revue), peignoir, serviettes, bougies...

Aménagez votre espace (salle de bain) afin qu'il soit des plus invitants: ambiance tamisée, musique relaxante, serviette roulée pour votre tête, écriteau "ne pas déranger"...(même chose pour votre chambre à coucher avec en prime, une double épaisseur de serviettes au sol pour votre massage).

Déterminez la durée de votre séance de détente: une heure, deux heures, une demi-journée ou une journée complète.

Péparez une ou deux collations et un ou deux repas santé selon la durée de votre séance.

Le plus qui fait la différence...

Parfois, on en entend de toutes les sortes au restaurant. Ce qui se passe aux tables voisines ne nous concerne pas, mais il arrive qu’on ne puisse faire autrement; les gens discutent comme s’ils étaient seuls au monde alors on entend tout!

Dernièrement, tout près de notre table, il y avait deux femmes qui discutaient et l’une d’elles semblait de fort mauvaise humeur. De par ses propos, il était évident qu’elle n’appréciait guère son patron. Le pauvre diable avait tous les défauts du monde et pire encore, c’était un homme! Elle mit fin à son monologue en déclarant que, dorénavant, elle ferait le strict minimum car il n’en méritait pas davantage!

Comme si le mérite pouvait être revendiqué, marchandé, mesuré…
 

mercredi 3 novembre 2010

Frimas et poésie...

Soleil père de la nature,
Viens répandre en ces lieux tes fécondes chaleurs ;
Dissipe les frimas, écarte la froidure,
Qui brûle nos fruits et nos fleurs.
[Jean-Baptiste Rousseau]

[Photographie réalisée par Jocelyne Gagné]

lundi 1 novembre 2010

Une belle soirée!

[Photographie prise par J. Gagné]

Un super déguisement!

C'était la première fois que je voyais un bonhomme de neige déguisé pour l'Halloween! À moins que je ne m'égare et que c'était des citrouilles qui s'étaient transformées en bonhomme de neige pour l'occasion. Quoi qu'il en soit, j'ai trouvé cela pas mal impressionnant!

Encore une fois, et ce, malgré le froid, ce fut une belle fête!

À tous les généreux donateurs de bonbons: Merci !

Mésange

Citation de Henry Ford

"Si vous pensez vous pouvez, vous pouvez. Et si vous pensez vous ne pouvez pas, vous avez raison." [Henry Ford]

1er lundi de novembre 2010



Café du matin

Le premier novembre, le  jour "un" du mois le plus ennuyant de l’année. Que c’est déprimant! me direz-vous. Laissez-moi vous dire ceci: moi,  je vois ça autrement!

Novembre c’est le mois qui fait le pont entre l’automne et l’hiver. Avant tout, c’est un temps de préparation et de changement: on range, on remise, on répare ou on jette définitivement les articles d’été. Puis vient une période d’attente; on s’apprête à accueillir l’hiver. On fait la rotation été/hiver des placards, on sort les pelles, les balais et les pneus à neige et on attend. Et enfin, le mois se termine sur une note d’espérance : on souhaite un peu de gaieté sous forme de gros flocons de neige et tant qu’à y être, un peu de soleil.

À mon avis, c’est le mois le plus beau car à lui seul il fait la transition entre la couleur et la blancheur, entre la fraîcheur et la froidure, entre l’action et le repos, entre la chaleur de l’été et le confort d’un doux chez-soi. 

J’aime novembre et vous?

Bonne semaine!

Mésange

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...