mercredi 31 août 2011

Les plaisirs de la table...

Me voilà prise en flagrant délit de… gourmandise! Mais ne vous attardez pas seulement à la coupable; derrière l'appareil photo, le photographe ne se prive pas pour autant. Je devrais même ériger une barricade pour l’empêcher de faire disparaître à lui seul ce festin! Mais il est vrai qu'il est difficile de résister à un plat de nachos recouverts de fromage cheddar fondu… Mmm! Et c’est encore plus délicieux accompagné d’un verre de shiraz australien. Que de savoureux plaisirs à partager!

[Photographie prise par Guy Fontaine, voyage moto été 2006]
[Le bistro Cheers, Boston MA - É.U.]

D’ailleurs, cette photo me donne envie de retrouver ma grenouille favorite pour lui faire un brin de causette (voir billet "psychanalyse-moi ça") et me replonger dans les souvenirs qui se sont forgés entre les murs de ce bistro. Le Cheers, je le recommande pour sa bonne bouffe, son service incroyable mais surtout pour un tête-à-tête prolongé avec son ou sa bien-aimé(e)!

Faites comme moi : sachez profiter des plaisirs simples de la vie et faites durer le plaisir!

Mésange

lundi 29 août 2011

5e lundi d'août 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin

Le ciel affiche un bleu lavé par la pluie, un firmament sans nuage et d’une pureté infinie. La nature ne semble pas avoir souffert du vent déchaîné de la veille pas plus que de la surabondance en eau. Ce matin, la verdure est éclatante de couleur car la lumière est à l’œuvre!

Le pire est passé. L’ouragan Irène a longé la côte sans faire trop de dégâts. Ça me fait penser à ces nuits passées en montagne, où l’on dormait seulement d’un œil, inquiet par les bruits de la nuit et dès les premières lueurs du jour, toutes nos craintes s’étaient envolées comme par enchantement, comme si la lumière du jour à elle seule avait été capable de chasser nos tourments de la veille.

Eh bien, en ce lundi matin très très spécial, où la journée s’annonce magnifique, mémorable, surprenante, laissez la lumière du jour faire son travail. Permettez aux rayons du soleil de transformer votre matin ordinaire en un jour extraordinaire; reconnaissez ses effets dans l’amabilité des gens, la courtoisie bienveillante, la gentillesse désintéressée et les sourires contagieux; laissez-vous gagner par les effets positifs et profitables d’une belle journée et voyez s’opérer la magie de ce brasier céleste en vous et autour de vous…

Profitez de ce jour ensoleillé pour faire le plein de bonne humeur et d’optimisme car de la gaieté, ça ne se refuse pas!

Bonne semaine tout le monde!

Mésange

Citation d'un indien Mohawk

"Ce n'est que lorsqu'il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible" [Indien Mohawk]

vendredi 26 août 2011

Comment se porte votre compte en banque?

Quelle drôle de question, n'est-ce pas! Vous n’êtes absolument pas tenus de me répondre mais pensez-y un instant, ce compte de banque est-il bien garni ou est-ce la bourse plate; avez-vous des réserves ou devez-vous emprunter pour pouvoir subvenir à vos besoins? Et si vous aviez tout ce dont il faut pour survivre et même, bien vivre?

L’Internet recèle de merveilleux textes pour ceux et celles qui recherchent tout ce qu’il y a de beau en ce monde.  En voici un qui mérite une place de choix dans votre lecture…

mercredi 24 août 2011

La maison aux sept pignons...

Située à Salem dans l’état du Massachusetts (États-Unis), cette vieille demeure en bois est l’une des maisons les plus célèbres de la côte est américaine pour son architecture, ses sept pignons s'élevant vers le ciel mais surtout parce qu'elle a été immortalisée dans le célèbre roman de Nathaniel Hawthorne. Sombre, mystique et macabre au crépuscule, la maison aux sept pignons affiche un aspect surnaturel et lugubre et fait travailler notre imagination à la nuit tombée...

[Photographie prise par Guy Fontaine, Salem, MA 2006]
[La maison aux sept pignons]

Le roman La maison aux sept pignons (The House of Seven Gables) publié en 1851, raconte l’histoire d’une famille sur laquelle plane une malédiction ancestrale remontant aux persécutions de Salem. Dans ce roman se mêlent sorcellerie, hypocrisie religieuse, désir de vengeance et mort subite. De quoi vous donner la chair de poule!

Allez marcher au coeur de la ville de Salem et vous découvrirez plusieurs maisons ressemblant étrangement à celle-ci mais il n’en existe qu’une seule avec sept pignons. Et lors de votre promenade, prenez garde; vous pourriez voir les ombres s'animer quand s’éclipse le jour…

Mésange

lundi 22 août 2011

4e lundi d'août 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin...

La journée, pour ne pas dire la semaine, s’annonce fort occupée. La liste des choses à faire s’étire jusqu’au plancher et comme d’habitude, je n’ai qu’une tête et deux bras. Moi qui  croyais qu’après une bonne nuit de sommeil, je me réveillerais avec quelques bras supplémentaires… L’espoir fait vivre!

N’empêche que, même si l'ensemble de ce qu’il y a à faire paraît démesuré pour une seule et unique personne, je vais accueillir ma journée avec le sourire, car si j’ai autant de boulot, ça signifie que les gens ont confiance en moi, ça veut dire aussi que j’ai les compétences et un certain talent pour exécuter le travail et qu’au fond, j’aime être occupée… Le travail chasse l’ennui!

En ce lundi matin, au lieu de ronchonner devant le travail à accomplir, servez-vous un bon café et souriez; vous avez tout ce qu’il faut pour passer une belle journée!

Bon matin tout le monde!

Mésange

Citation d'un auteur inconnu

"La souplesse et la capacité d'adaptation sont des outils indispensables pour faire face aux situations les plus difficiles." [Auteur inconnu]

vendredi 19 août 2011

Repartir à zéro...

J’adore cuisiner mais j’apprécie surtout le temps que je prends à cuisiner. Avec de la bonne musique, un verre de vin (parfois) et la tête vide de toute préoccupation, j’explore mes armoires. Et là mon imagination fait le boulot. C’est comme si je me retrouvais en transe, hypnotisée par les arômes, les textures, les couleurs; j’ai devant moi un véritable jardin de possibilités prêt à être exploré. Voilà! Mon attirail de cuisine est là, tout autour de moi et c’est parti!

Absorbée par ce que je fais, mon environnement se dissipe comme un brouillard balayé par le vent du large. Je vis l’instant présent, les yeux fixés sur les transformations qui s’opèrent là, sous les yeux. Les bruits de casseroles accompagnent la soprano qui s’égosille à se faire entendre et moi, je ne distingue que la musique de mes instruments qui découpent, hachent, râpent et pilent avec comme bruit de fond, le doux bouillonnement d’une sauce qui mijote.

jeudi 18 août 2011

Avant la pluie...


Si vous êtes sortis du lit une heure plus tard, vous avez manqué ce lever de soleil.


[Photographie prise par Jocelyne Gagné - à Terrebonne , le 18 août 2011 à 6h18]

Ça démarre bien une journée, n'est-ce pas?

Mésange

mercredi 17 août 2011

Plutôt tordu!

"Il n'est pas nécessaire de voir l'escalier tout entier;
montez simplement la première marche." [Cit. Martin Luther King]


[Photographies prises par Guy Fontaine - Montréal 2011] 
Parc Maisonneuve-Cartier - Oeuvre de Michel de Broin


Ouh là là, je suis tout à fait d'accord! Juste à voir cet escalier, j'abandonnerais avant même d'avoir commencé!

L'escalier de la vie, aussi tordu soit-il, ne demande qu'à être grimpé une marche à la fois. Alors bonne chance avec celui-ci!

Mésange

lundi 15 août 2011

3e lundi d'août 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
­Café du matin...
Les matins sont plus frais et les journées demeurent chaudes et suffocantes. Cependant, le soleil couvre notre réveil d’une lumière plus dorée signifiant l’approche de l’automne. L’ensoleillement n’est plus le même nous faisant hésiter entre aller de l’avant ou reculer; on n’est pas encore prêt à renoncer à l’été.

On ne pourra échapper au passage de la prochaine saison qui nous prépare mentalement avec la présence récurrente de nuages lourds et sombres, d’écarts de températures et de jours de pluie; chaque saison suit son cours.

Ce matin, je regarde ce ciel incertain et je pense à la Grèce, à la Méditerranée et au bleu du ciel et de la mer.  J’ai sorti ma tasse blanche pour contraster avec le seul coin de ciel bleu présent sur la ligne d’horizon et c’est comme si j’y étais. J’ai cru un instant être ailleurs, écoutant le son du vent mêlé aux murmures d’une mandoline… et le café fut sensationnel!

Oubliez le temps qu’il fait, les heures qui manquent à votre sommeil, les embouteillages sans fin ou encore la pile de travail qui vous attend et profitez des quelques minutes à savourer tranquillement votre café avec en tête des extraits de rêverie. Il y a des voyages qui ne coûtent rien. Avec un peu d’imagination et un soupçon de fantaisie, on peut s’improviser une journée voire une semaine fantastique!

Bonne et belle semaine tout le monde!

Mésange

Proverbe foulfouldé

"Celui qui place un crapaud en tête d'un groupe ne doit pas se plaindre ensuite de sa manière de sauter." [Proverbe foulfouldé]

vendredi 12 août 2011

Randonnée de nuit en moto...


Le 5 août dernier, j'ai eu le plaisir de participer à la randonnée de nuit organisée par notre illustre ami Claude Paquin et sa conjointe Roxanne.  Je n'avais aucune idée ce à quoi m'attendre. À ma grande surprise, il y avait foule. Près de vingt-cinq motos faisaient partie de ce beau défilé de nuit. Et plus encore, il y avait presqu'autant de passagers que de conducteurs souhaitant vivre cette belle expérience. Et moi qui croyais que c'était un "trip" de gars!

La météo était parfaite, l'air était tiède, les parfums délicats ou tenaces, des routes bien dégagées et un panorama incroyable. On a vu le jour basculer et la nuit s'allumer dans le ciel et sur les routes! Quelle soirée!

Merci à nos organisateurs pour cette fabuleuse et magique escapade!

[Randonnée de nuit - 5 août, GWQ]
[Photographie prise par J. Gagné]
L'an prochain nous y serons! 

Mésange

Les trois portes de la sagesse...

Il m'est difficile de résister à la lecture d'un si beau texte et encore plus à l'envie de le partager avec vous.  Laissez-vous charmer par les mots et surtout par la sagesse qui habille ces mots issus de la plume de Charles Brulhart.

Bonne lecture et bonne réflexion!


* * *
Les trois portes de la sagesse

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage.
"Éclaire-moi sur le Sentier de la Vie", demanda le Prince.
"Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras trois portes. Lis les préceptes indiqués sur chacune d'entre elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche pas à t'en détourner, car tu serais condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t'en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi."

[Photographie tirée de Dreamstime]
Le Vieux Sage disparut et le Prince s'engagea sur le Chemin de la Vie. Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire:

"CHANGE LE MONDE".

mercredi 10 août 2011

Une pause nature...

Le besoin de faire une pause, de changer d’air, d’être ailleurs et de laisser chez soi sa tête et tout son contenu. 

L’envie de marcher, de s’oxygéner et de penser à autre chose qu’à ses préoccupations du moment.

Le désir de se retrouver en tête-à-tête avec la nature et tout ce qui la fait vibrer. 

Juste quelques heures, un bref écart dans le temps pour refaire le plein d’énergie, pour oublier momentanément une vie ponctuée d’actions quotidiennes et répétitives et pour enfin retrouver la douce sensation d’être bien avec soi-même.


[Photographies prises par G. Fontaine - Place Desjardins, Lavaltrie - Québec]
Une pause, c’est nécessaire; en pleine nature, c’est un incontournable!

Mésange

lundi 8 août 2011

Citation de William Shakespeare

"Si l'on passait l'année entière en vacances ; s'amuser serait aussi épuisant que travailler."  [William Shakespeare]

2e lundi d'août 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin
Me voilà au lendemain d’une soirée arrosée d’un incroyable champagne. Douze ans de mariage célébrés dans les bulles! De belles années composées d’une multitude de merveilleux souvenirs qui donnent envie de poursuivre pour un autre douze ans!

J’ai les yeux collés non pas à cause du délicieux breuvage de la veille mais par oubli de mon démaquillant. Pour une fois, je suis partie en week-end de façon spontanée sans prévoir tout l’imprévisible d’une vie. Juste l’essentiel et même moins! Sincèrement, c’est agréable de voyager léger! Bref, outre les yeux gommés, c’est un bon lundi matin car d’autres souvenirs se sont ajoutés à ma précieuse collection. La seule chose qui manque à mon bonheur c’est :

- le réveil de mon équipée (mon mari et mon petit-fils),
- une bonne douche,
- et un bon café.

Je crois que je ne me limiterai pas à une seule tasse. "Serveur? Laissez-nous la carafe... la dame en a grand besoin!"

Même en vacances (ou dans ce cas-ci, en court séjour), j’ai besoin d’un petit moment à moi avant le grand "décollage" de la semaine. Voilà, c’est fait!

On se retrouve mercredi avec le clin d’œil photo.

Bon café et surtout bonne semaine tout le monde!

Mésange

jeudi 4 août 2011

Une chance au coureur...

En amitié comme en amour, certaines personnes passent dans notre vie en coup de vent ou comme une légère brise dont la douceur nous fait du bien. Elles laissent une impression si forte sur notre existence que celle-ci en garde soit les réminiscences de la bonté, soit de profondes blessures. Les gens qui croisent notre route, de part leurs commentaires, forgeront notre identité de demain. À cause d’eux ou grâce à eux, notre vision de nous-même, du monde et de la vie en général en sera modifiée, d’où l’importance de bien choisir ses fréquentations!

mercredi 3 août 2011

Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau...


Ah ces grands bateaux! Comme ils nous donnent envie de partir à l'aventure et d'avoir comme patrie l'océan! Ils nous parlent de liberté, de voyage, d'exploration et de découvertes inattendues, mais aussi de courage et d'audace. À bord de ces grands navires, il n'y a plus de contrainte, juste la curiosité et la fébrilité de prendre part à une belle odyssée.

Toutes voiles hissées, prêtes à s'accrocher au vent pour s'éloigner de la rive, le navire fend l'eau, écrase les vagues, plonge dans l'onde pour s'élancer vers le ciel ou vers la ligne d'horizon. L'océan le porte vers des terres lointaines; le vent le pousse vers des flots plus tumultueux encore... Ce navire ira loin! Il glissera sous des cieux souvent tranquilles, parfois belliqueux ou encore sous les feux scintillants de milliers d'étoiles. Et s'il doit faire le tour de la terre cent fois, c'est avec moi à son bord qu'il le fera...

[Photographie prise par G. Fontaine]

Quand on a pour toit, le ciel et comme lit, le pont d'un bateau... on a le plus beau chez-soi!

Mésange

lundi 1 août 2011

Citation d'un auteur inconnu

"Tout le monde entend ce que tu dis.Tes amis écoutent ce que tu dis. Tes meilleurs amis découvrent ce que tu ne dis pas." [Auteur inconnu]

1er lundi d'août 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du lundi…


Il n’y a aucun bruit dehors, à peine un bruissement de feuilles. C’est d’un calme rassurant et reposant à la fois. Cela apaise mon esprit agité, cette tête trop fofolle qui pense tout le temps à propos de tout et de rien. C’est tellement agréable que j’ai envie de figer à jamais cet instant, de mettre ma vie ne serait-ce que  quelques minutes sur  "pause"  afin de profiter au maximum de cette belle tranquillité.  Je pourrais me plaindre en disant qu’il me manque un lac à mes pieds, cette étendue large et profonde dans laquelle le ciel pourrait se contempler à son aise et sur laquelle mes pensées pourraient glisser paresseusement. Mais il n’y a pas de lac, juste une belle végétation qui festonne ma ligne d’horizon et toute l’immensité du ciel. Avec un tel panorama, je suis comblée puisque mon petit bonheur, il est là dodelinant entre la rêverie et les soupirs de l’âme.

En ce lundi matin, rien ne presse. La vie a tout son temps, elle a même une éternité devant elle. Alors accordez-vous une pause avant même de commencer. Vous verrez, on peut être en excellente compagnie avec soi-même et un peu de tranquillité.

Bonne pause du matin et surtout, bon lundi!

Mésange

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...