mardi 29 novembre 2011

Promenons-nous dans les bois...

Il y a des bois qui nous donnent froid dans le dos, car dès la nuit tombée, les ombres s'animent. La nature murmure des secrets qu'il vaut mieux ne pas entendre...

Et si vous cherchez le chaperon rouge, il est quelque part derrière ces bras squelettiques qui gémissent et craquent au moindre vent et qui vous empêcheront d'aller plus loin.


[Photographie prise par Jocelyne Gagné, 2010]

Quand la clarté fuit, faites de même...

Mésange

lundi 28 novembre 2011

4e lundi de novembre 2011

[Photographie réalisée par Robert Lemire]
Café du matin

Le soleil n’est pas au rendez-vous. Les nuages sont bien présents et non pressés de partir et le ciel s’égoutte comme un robinet qui fuit.

Si la gaieté n’est pas à l’extérieur, trouvons-la ailleurs!

Pour ma part voici ce que j’ai fait pour m’aider à entamer cette journée triste à mourir : j’ai décidé de porter mes plus belles couleurs c’est-à-dire maquillage aux teintes fraîches, vêtements colorés et souliers extravagants (ceux à très hauts talons). Loin d’en rester là, j’ai opté pour un déjeuner composé de jus d’orange, de croissants et d'un délicieux café. Pas question de me laisser abattre par ce temps lugubre! J’affiche mon plus beau sourire et me voilà prête à affronter n’importe quel temps et n’importe quelle indisposition de l’esprit!

En ce lundi matin, portez des couleurs qui transformeront votre humeur, faites-vous plaisir au petit déjeuner en vous offrant un petit luxe, mettez du soleil dans votre journée en ajoutant un peu de fantaisie à votre routine, vous verrez c’est beaucoup mieux que des suppléments vitaminés ou des breuvages toniques!

Une belle journée, ça ne se regarde pas de l’extérieur mais de l’intérieur!

Bon matin tout le monde et bonne semaine!

Mésange

Citation de Laurence Sterne

"Si la cause est bonne, c'est de la persévérance. Si la cause est mauvaise, c'est de l'obstination." [Laurence Sterne]

samedi 26 novembre 2011

Quand rien ne va, tout va!

Après des heures passées devant mon écran d’ordinateur à pianoter et à me creuser les méninges, je croyais pouvoir tirer un trait sur l’article que j’étais en train d’écrire. Au lieu de cela, je n’avais pondu que quelques lignes intéressantes, tout au plus. On pourrait dire que dans l’ensemble, c’était à recommencer. Le lendemain matin, plus d’attaque que la veille, je me suis remise à la tâche, mais en plein milieu de mon élan rédactionnel, voilà qu’une interruption de courant réduit à néant toute cette belle prose. J’avais tout perdu! Me soulageant de quelques soupirs et de plusieurs grognements, je repris position devant l’écran me jurant de sauvegarder mon document toutes les cinq minutes. Cependant, les mots se bousculèrent dans ma tête et y demeurèrent pêle-mêle au lieu de s’inscrire dans une suite logique sur une page blanche. Que de temps et d’énergie gaspillés en vain!
 
Il y a de ces jours où, quoi que nous fassions, rien ne fonctionne…

mercredi 23 novembre 2011

Des livres réservés bien protégés...

La ville de Boston a son charme bien à elle.  Une vieille architecture, des théâtres, des universités, des parcs verdoyants, bref, elle brille par sa propreté, sa culture et sa diversité!

C'est en se promenant dans le quartier des théâtres que nous avons fait la découverte d'une librairie peu ordinaire, logée dans l'ancienne banque portant le nom de Boston Five Cents Savings. Malheureusement, le libraire Borders Books a fait faillite en 2011 et on ne sait sous quelle enseigne ce magnifique bâtiment réouvrira ses portes. Quel dommage!

Mais en attendant, jetez un coup d'oeil à l'intérieur...


[Photographie réalisée par Guy Fontaine, Borders Books, Boston MA, 2006]

Moi qui croyais que les livres de collection étaient conservés dans cette chambre forte, quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'à cet endroit étaient protégés des livres commandés ou réservés par les acheteurs! Toute une protection: massive et impénétrable! C'est du sérieux!

D'ailleurs, il faut être vraiment motivé pour essayer d'ouvrir cette porte si on l'a fermée par inadvertance derrière soi. C'est un "Oups!" qui pourrait nous forcer à passer la nuit à la librairie...

Mésange

lundi 21 novembre 2011

3e lundi de novembre 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin

Le soleil n’a pas encore étendu tout ses rayons que déjà les enfants attendent, à peine éveillés, sautillant sur place pour se réchauffer, l’autobus qui tarde à arriver. Je suis sûre que l’envie de rester au lit était insistante, persistante même, et que malgré leurs protestations, ils ont été arrachés de leur lit douillet pour être soumis aux impératifs de leur vie d’étudiant. Ils ne se sont pas posés la question à savoir s’ils devaient ou non aller à l’école; ils l’ont fait un point c’est tout.

Au lieu de perdre un temps fou à essayer de gagner quelques minutes à traînasser sous les couvertures, levez-vous dès la première sonnerie du réveil et accueillez le jour comme une bénédiction. Une autre belle journée vous attend, glaciale et saisissante certes mais c’est tout de même une sacrée belle journée! Et au lieu de vous rendre au travail le dos courbé par le poids de l’ennui et du déplaisir, calquez votre comportement sur celui des enfants et allez vous amuser!

Faire de son mieux ou de son pire exige la même quantité d’énergie. Tant qu’à choisir, faites de votre mieux!

Un petit effort accompagné d'un bon café? Pourquoi pas!

Mésange

Citation d'Albert Brie

"Une fois qu'on a donné son opinion, il serait logique qu'on ne l'ait plus." [Albert Brie]

jeudi 17 novembre 2011

Petit Canyon

Petite randonnée de quelques heures au "Watkins Glen State Park" à Seneca Lake (É.-U.), pas le temps de tout voir mais suffisamment pour se promettre d'y retourner afin de profiter au maximum de la beauté du site.










Endroit particulièrement magique! On s'enfonce dans la végétation, on contourne les roches en saillie et on descend suivant le cours d'eau. Les parois se resserrent et toujours nous descendons. L'humidité est constante ce qui accentue les couleurs et les contrastes.  Et quand la lumière réussit à percer cette brume translucide, on découvre un autre monde... 

Mésange

lundi 14 novembre 2011

2e lundi de novembre 2011

[Photographie réalisée par Robert Lemire]

Café du matin
C'est loin d’être un matin ordinaire! Le moment tant attendu est enfin arrivé: ce matin je franchis la ligne d’arrivée!

Avant d’en arrivée là, il y avait un prix à payer : la discipline de se pencher jour après jour sur sa table de travail; les efforts à fournir en dépit de la fatigue, des autres obligations et de la privation de moments de loisir; la détermination farouche d’atteindre son objectif avec ou sans l’assentiment de son entourage et la persévérance de ne jamais baisser les bras quoi qu’il arrive.


Un simple pas et me voilà de l’autre côté…


Loin de connaître l’envers du décor, je sens déjà la satisfaction me gagner, le contentement de cette belle obstination m’envelopper et la joie du travail accompli m’accueillir à bras ouverts. Non, je n’ai pas fait tout ce chemin pour rien… je l’ai fait pour savoir si difficile signifiait impossible.


La traversée fut rude mais enrichissante. Chaque jour a été un apprentissage et me voilà comme une enfant qui a été sage réclamant sa récompense : je veux un bon café au lait, couvert d’une mousse immaculée, servi dans la plus jolie tasse et accompagné de petits fruits rouges! Quoi que vous en pensiez, ce matin je mérite ce qu’il y a de mieux!


En passant, difficile ne veut pas dire impossible!


Si vous vous respectez un tant soit peu, vous allez prendre vos rêves par la main et les mener jusqu’à destination. La vie est trop courte pour qu’elle soit vide de sens et privée de contenu. Donnez une trajectoire à vos idées et lancez-vous pendant qu'il est encore temps car c’est vraiment, vraiment, vraiment très agréable de franchir la ligne d’arrivée.


C’est jour de fête mes amis! Alors célébrons!


Cheers!


Mésange

Citation de Cécile Fortier Keays

"La valeur d'une personne se mesure non pas à la quantité des ses actes mais au degré d'amour et de persévérance qu'elle met pour les accomplir."  [Cécile Fortier Keays]

samedi 12 novembre 2011

Entrevue exclusive avec la blogueuse!

Ne ratez pas l'entrevue avec la blogueuse de Plume d'oie, Mésange. Cliquez sur le nouvel onglet: "La plume et moi" et vous connaîtrez les dessous de la plume!

Bonne lecture!

Mésange

mercredi 9 novembre 2011

Perdre pour mieux apprécier...

Il y a des jours où il faut mettre les bouchées doubles, triples voire quadruples si on veut atteindre l'objectif que l'on s'est fixé.  Notre petite vie tranquille d'avant prend alors un rythme effréné et inhabituel. On est extirpé d'un confort auquel on s'était habitué auparavant.


À force de baigner dans le bonheur on en oublie la saveur!






Et ce que l'on vient de perdre devient tout à coup précieux, inestimable, recherché et tourne à l'obsession: on veut à tout prix réintégrer ce qui nous fait défaut!




Comme les outardes, ma petite tranquillité s'est envolée et devinez quoi? Je vais tout faire pour la retrouver!
 



N'attendez pas de perdre quelque chose afin de l'apprécier... 
 
Mésange

lundi 7 novembre 2011

Citation de Winston Churchill

"Une pomme chaque jour éloigne le médecin. À condition de viser juste."  [Winston Churchill]

1er lundi de novembre 2011

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin…

Il n’y en aura pas de facile, disaient les vieux. Certes, mais selon un proverbe anglais, une mer calme n'a jamais fait un bon marin. Alors pourquoi s’attendre à ce que le lundi et tous les jours de la semaine glissent comme du beurre sur une brioche?

Pas facile de se lever dès la première sonnerie du réveil, nullement aisé d’affronter le froid au sortir du lit, vraiment laborieux de s’ouvrir les yeux sur un jour qui sommeille encore. C’est difficile mais le prix en vaut la peine : vous avez devant vous une autre magnifique journée!

La vie c’est un aller simple vers un endroit inconnu…

Si vous étiez en voyage, dans un lieu que vous n’avez jamais vu auparavant et que jamais vous ne reverrez, vous profiteriez de l’endroit n’est-ce pas? Alors qu’est-ce qui vous assure de revenir en ce monde? Rien! Alors, sortez du lit et profitez de cette vie, elle est à vous que pour un certain temps...

Un peu de courage bon sang! N’attendez pas que tout danger soit écarté pour mettre les voiles. Foncez ! Vous n’avez qu’une seule chance, saisissez-la !

En ce lundi matin, tout d’abord faites-vous plaisir avec un bon café et ensuite, faites quelque chose de bien de votre journée !

Bonne semaine !

Mésange

samedi 5 novembre 2011

Le compte à rebours...

Après avoir ruminé la question, échafaudé des plans, esquissé la possibilité, le projet d'un livre a vu le jour, il y a de cela trois ans.  La rédaction fut à certains moments laborieuse et à d'autres, un pur plaisir. Les mots couraient sur la page blanche noircissant celle-ci de sens et d'émotion. Sur la simple page du début se sont superposées des centaines d'autres. Les personnages prenaient vie au fur et à mesure que se déroulait l'histoire, au fil des événements qui façonnaient leur caractère.

Je pourrais facilement dire que ce sont eux qui m'ont poussé à accélérer la cadence; ils voulaient poursuivre leur histoire, savoir ce que l'avenir leur réservait. Auront-ils une fin heureuse? Une mort certaine? Des déceptions à venir? Un nouvel espoir? Allez savoir? Tout dépendra de ma plume, mais aussi de mon plan. C'est un privilège de connaître l'intrigue, mais aussi un pouvoir effrayant... Sur une page ou à partir de quelques mots, dépendamment de la tournure des événements, je peux jouer leur vie. Tout comme eux, je crains parfois les prochaines lignes qui seront tracées. Je souhaite pour eux le meilleur de la vie, néanmoins celle-ci a ses propres règles et ses caprices, et ce qu'on imaginait au départ peut être différent à la fin...

jeudi 3 novembre 2011

De l'or pour les yeux...

En prenant le temps de regarder autour de soi, on se rend compte que le décor se profilant à l'horizon se métamorphose selon l'éclairage du jour, la saison et la perception de ce que l'on voit.

Autant vous dire que durant cette balade en Outaouais, j'ai mis mes lunettes dorées. La preuve? Il y a du jaune partout!


[Le long de la route Des Outaouais vers Greece's Point, Québec 2011]
[Photographies réalisées par Jocelyne Gagné]

Mettez un peu de couleur dans votre vie et si votre palette est pauvre en coloris, achetez-vous des lunettes roses, bleues ou jaunes et profitez de la vue!

Mésange

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...