jeudi 16 février 2012

Flamme légère...

Toi qui m'accompagne jusque tard dans la nuit
éclairant mes traits de plume et mes traits fatigués...

Toi qui toujours se relève lorsque je soupire de découragement
cherchant mes idées, oubliant ce que je cherchais...

Toi qui repousse l'obscurité sans crainte
et moi qui me sens enveloppée par le doute...

Toi qui attend sagement que je relève la tête
pour mettre un peu de lumière dans mon regard troublé...

Toi, belle flamme qui est plus souple que le vent, 
plus ondoyante que l'eau,
 plus constante que la terre et aussi impétueuse que le feu,
malgré toute cette perfection, tu restes à mes côtés, nuit après nuit.


[Photographie réalisée par Jocelyne Gagné - Janvier 2012]

Douce lumière, si pleine d'énergie et pourtant si calme,
apprends-moi à danser sous le vent, à m'allonger sans m'écraser,
à chasser les ombres sans m'inquiéter,
à réchauffer et à éclairer tout ce qui se trouve à proximité
pour que je puisse aller jusqu'aux bouts de mes idées,
de ma passion, de ma douce folie...


Mésange





6 commentaires:

  1. Bonsoir Mésange. Voilà une magnifique façon de parler de cette flamme légère qui t'a si bien inspirée. Tu lui donnes vie ici, la rendant forte et fragile, joyeuse et soumise, complice et fidèle.
    J'aime beaucoup ce texte Mésange et ta photo est également très réussie.
    Gros bisous et bonne fin de journée à toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Oxy, j'aime ta façon d'écrire - c'est comme un magnifique mélange de couleurs, une belle harmonie qui attire le regard. Merci pour ces bons mots qui sont toujours un plaisir à lire!

      Tendresses et bisous à toi, mon amie.

      Supprimer
  2. Quand elle est dépourvue de flamme, la vérité est philosophie ; elle devient poésie quand elle emprunte sa flamme au coeur.
    Muhammad Iqbal

    Bon samedi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors laissons la vérité étreindre notre coeur avec tout l'ardeur du feu qu'elle porte en elle!

      Merci pour cette magnifique citation et bonne semaine!

      Supprimer
  3. Oui, il faut toujours aller jusqu'au bout. Et debout, c'est encore mieux. Tant de gens voudraient voir nos flammes s'éteindre car eux-même vivent en mode mineur....
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument - Aller jusqu'au bout, debout - sinon on va s'y rendre couché... entre quatre planches!

      Votre commentaire est tout à fait réaliste - il y a ceux qui s'enflamment et embrasent tout ce qu'ils touchent et il y a... les éteignoirs. Merci et bonne semaine!

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...