lundi 28 mai 2012

4e lundi de mai 2012

[Photo tirée de Dreamstime]
Café du matin

Tenir ma tasse de café de peur qu’elle ne s’envole, ça c’est bien moi! Et j’y plonge les yeux cherchant des réponses. Nulle nuance, que du noir! Je ne sais si mon café m’aide à la réflexion ou s’il m’entraîne un peu plus loin dans ma rêverie, dans cet imaginaire fantaisiste dans lequel voyage mes errances. Le courage me manque et je dois travailler. Ma tasse est chaude, le liquide réconfortant et le fauteuil si reposant… Loin d’agir comme un fouet claquant à la moindre inattention de ma part, le breuvage m’invite un peu plus à la somnolence. Je regarde d’abord à gauche, ensuite à droite, aucun bouton d’éjection comme sur les avions de type F-18. C’est désarmant! 

Existe-il un lit qui me catapulterait dès la première sonnerie du réveil, un fauteuil qui m’expulserait vite fait au travail quand ma volonté me fait défaut? Ce matin, je vois bien qu’elle est déglinguée voire même inexistante! Alors qui durant mon sommeil a saboté cette volonté si fiable d’ordinaire? À moins qu’elle ne soit sous le lit se frayant un chemin parmi les poils de chat, les quelques amas de poussière oubliés et qui sait une ou deux chaussettes égarées. Soupirs…

Un deuxième café s’impose ainsi que quelques minutes supplémentaires sur la terrasse. Le frémissement des feuilles, le délicat gazouillis extérieur m’invitent à relaxer au lieu de me mettre en mouvement. Finalement, je dois avouer qu’il y a de ces jours où rien ne sert de courir et que prendre son temps au lever est une marque de respect pour le corps et l’esprit qui fonctionnent encore au ralenti.

Le ciel est bleu, l’air est bon et le café est sublime! Au diable la course folle, l’envie de s’y mettre et de vouloir à tout prix soulever les montagnes; ce matin, je prends du temps, je prends « mon » temps!

« Ma tête est absente pour la prochaine heure, veuillez laisser un message après le bip… »

Ce lundi est à vous tout en entier, faites ce qu’il vous plaît comme il vous plaît!

Bonne semaine tout le monde!

Mésange

2 commentaires:

  1. Avez-vous remarqué comme les chats incitent à la paresse? Il est bon de prendre exemple sur eux, car ils apportent réconfort, empathie, paix, aux humains agités que nous sommes parfois. Pour vous, ce proverbe chinois : "Ainsi immobile, assis sans rien faire, le printemps vient, l'herbe pousse d'elle-même." Bonne et paisible journée, Mésange!
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Anne, vous avez raison sur toute la ligne! Quand je regarde mon chat, j’envie souvent son calme et son côté « relax »! Souvent ce dernier se couche sur mes papiers me forçant ainsi à ralentir la cadence, quémandant une caresse de ma part rétribuée aussitôt par un doux ronronnement. Sans lui, je serais comme vous dites « bien agitée »!

      Merci pour ce magnifique poème. Sa lecture donne à ma journée une coloration reposante! Merci encore :-)

      Douce journée Anne, bises

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...