jeudi 30 août 2012

Quand le coeur parle...

Cherchez l’amour et vous trouverez le cœur…


[Photographie de Jocelyne Gagné - juin 2012]

Car le cœur a besoin de l’amour pour être entendu.



Mésange

samedi 18 août 2012

Repos forcé

La vie nous réserve de petites surprises souvent bonnes, parfois moins bonnes, mais chaque surprise apporte son lot d'apprentissage à prendre ou à laisser.

Une tendinite aiguë à l'épaule droite m'oblige à prendre du repos. Pas facile de ne rien faire, pas aisé de supporter la douleur qui devient par moment insupportable, et ce, malgré les injections et la puissante médication. Je prends donc quelques jours de convalescence pour permettre à mon corps de guérir et à la douleur de s'en aller.

À très très bientôt!

Mésange xxoooo

[Photographie réalisée par Jocelyne Gagné - Réconfort]

jeudi 16 août 2012

Parfum de lavande...

À perte de vue, du bleu!

Un bleu changeant, mouvant
Comme une houle légère par beau temps.

Et dans ces grands espaces bénis
Valsent les épis.

 
[Photographies réalisées par Jocelyne Gagné - 2011]

Le bleu, le mauve, le violet ou le blanc,
Que de fleurs pour si peu de temps.

Lavande de mes jeunes années,
Parfum mêlé aux souvenirs d’été.
[Jocelyne Gagné 2012]


Mésange


lundi 13 août 2012

Orison Swett Marden Quote

"Believe with all of your heart that you will do what you were made to do." [Orison Swett Marden]

Citation de Paulo Coelho

« Tout homme a le droit de douter de sa tâche et d'y faillir de temps en temps. La seule chose qu'il ne puisse faire, c'est l'oublier. » [Paulo Coelho]

2e lundi d'août 2012

[Photographie réalisée par Robert Lemire]
[Pause café avec Mésange]
Café du matin
« The magic moment! »

Est-ce le fruit du hasard ou le déroulement d’un plan divin? Je ne saurais dire, mais ce matin je sens bien qu’il y a quelque chose dans l’air comme si le destin m’invitait, m’interpelait à suivre un chemin que lui seul connaît, une route truffée de surprises et totalement inconnue. C’est étrange, cela ne m’effraie point : j’ai l’impression de m’engager dans la bonne direction. Et tout aussi surprenant, je crois que ce cheminement se fera sans effort. Comme le mentionnait Paulo Coelho dans son livre L'Alchimiste : «Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve.»

Et si ce que nous vivions avait pour but de nous rapprocher de notre rêve, le rêve suprême, et que toutes nos misères étaient les résultantes de notre manque d’engagement vis-à-vis ce rêve? Cela mérite réflexion n’est-ce pas?

Est-ce qu’on est prêt à répondre à l’appel criant du coeur? Est-ce qu’on a envie de devenir un être passionné, enflammé et plein de vie parce qu’on accomplit le rêve de sa vie? Est-ce qu’on veut vivre conformément à ce que nous sommes réellement ou selon des critères prédéterminés par notre environnement? Est-ce qu’on est décidé à un point tel, que rien ni personne ne pourra faire obstacle à notre besoin de saisir les occasions pour réaliser ce que l’on souhaite ardemment?

Vous pouvez suivre les signes et les interpréter à votre façon, mais souvenez-vous que lorsque le cœur s’engage à répondre aux appels incessants du destin, il se passe quelque chose; il y a comme de la magie dans l’air et tout devient possible!

En ce lundi matin, soyez attentif aux détails, aux événements, aux émotions que vous vivez et demandez-vous entre deux gorgées de café, si vous êtes en train de suivre votre étoile ou celle de quelqu’un d’autre. Et si un café n’est pas suffisant, videz toute la carafe si nécessaire et répondez honnêtement : êtes-vous en train de passer à côté de l’expérience la plus intéressante, la plus enrichissante de votre vie?

Oui ce matin, il y a bien quelque chose dans l’air. Magique ou non, c’est électrisant juste d’y penser. Et vous, comment est votre lundi matin : « magic or not ? »

Bonne semaine tout le monde!

Mésange

jeudi 9 août 2012

Il y a de quoi fêter!

2 ANS DÉJÀ!

Deux ans d'échanges entre vous et moi
Deux ans de bonheur véritable... Ça se fête!

Le 9 août 2012 marque le début de la troisième année d’existence du blogue Plume d’oie et on commence l’année avec du nouveau:

Ajout des onglets:
- Inspiration (photographie du mois)
- Récréation (petite galerie pour mes tableaux)

L'onglet En image devient Collaboration, car cette page souligne l'apport précieux et talentueux de mes collaborateurs.

La colonne de gauche sur la page principale va se renouveler régulièrement par l'ajout de photographies suivant le cycle des saisons.  

Certains changements se feront tout en douceur afin de ne pas trop bouleverser vos habitudes. De plus, dès septembre, les articles tant attendus reviennent. Que de bonnes nouvelles!

Allez-y, faites le tour car ce blogue est là pour vous! 

Que la fête commence!


[Photographie tirée de Dreamstime]

Mésange

lundi 6 août 2012

Bill Copeland Quote

"The trouble with not having a goal is that you can spend your life running up and down the field and never score." [Bill Copeland­]

Citation de Marcel Proust

« Les autres ne pouvant se placer au même point de vue que nous, ne comprennent pas l’importance du mal que leurs paroles dites au hasard peuvent nous faire. » [Marcel Proust]

1er lundi d'août 2012

[Photographie tirée de Dreamstime]
Café du matin

Un glaçon, deux glaçons, trois glaçons, dix glaçons… Ce n’est pas suffisant!

Un sac, deux sacs, trois sacs, dix sacs de glace… À peine si je sens une fraîcheur dans l'eau du bain. Ça ne convient pas!

Les surgelés, les glaçons, les cartons de crème glacée, dehors tout le monde! Je dois créer de l’espace car avec l’été que nous avons, je ne vois pas d’autres solutions que d’installer mon bureau dans le congélo!

La presse parle du réchauffement de la planète, moi je dis ceci: quand je réchauffe un p’tit plat, je ne le laisse pas trois semaines dans le four; je le réchauffe quelques minutes, ensuite je le sors du four! Ce n’est pas un réchauffement que nous avons ici, c’est une augmentation excessive et permanente des températures!

Les reporters météo parlent de vague de chaleur et moi je dis ceci : une vague peut déferler, se briser mais après elle se retire! Là, je ne vois pas le retrait de quoi que ce soit!

 Il est vrai que je souffre (enfin, un peu) et malheureusement je ne vois pas la fin de mon tourment parce que voyez-vous, je me trouve dans un cercle vicieux. J’ai tellement chaud que je réchauffe l’air ambiant et parce que l’air ambiant est chaud, je me réchauffe! Vous voyez? Et c’est de ma faute en plus! Non, pas le réchauffement de la planète mais le fait d’avoir chaud! Je n’ai pas de climatiseur à la maison (choix personnel pas très sensé compte tenu des circonstances actuelles), seulement quelques ventilateurs ici et là qui brassent l’air chaud et humide et c’est tout. Mais c’est totalement inapte pour rafraîchir l’air ambiant!!! Je vous le dis : nul besoin d’aller en Italie pour voir les gondoles, juste à voir mes papiers soumis à une chaleur et une humidité constante et voilà que les coins se courbent et je me retrouve avec de magnifiques gondoles en papier sur mon bureau! Comme c’est romantique!

Quel été! Un record! Et la saison n'est pas terminée!

« Maman les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes, mais oui mon gros bêta, s’ils n’en avaient pas, ils ne pourraient plus jamais rentrer au port » devrait mentionner la comptine!

Les rivières sont à sec et voilà que les bateaux font du surplace. Pas moyen de rentrer au bercail! Il y a même des rochers qui poussent dans le lit des rivières. Je vous le jure! Et ils sont gigantesques! Faut croire que l’absence de pluie arrive à faire pousser autre chose que le gazon!

En attendant, je vais dire comme les jeunes du quartier : « Prends ça cool, Raoul! Take it easy Larry! Décompresse, Blaise! Relax, Max! » et peut-être que l’été sera moins terrible qu’il n’y paraît!

« Vas-y mollo ma Jojo! »

À défaut de quelques degrés en moins, je vais me tourner vers le café glacé qui pourra au moins me rafraîchir de l’intérieur et peut-être contribuer à empêcher mon cerveau de se liquéfier. Que demander de plus? Un petit frisson? Pourquoi pas!

Bon lundi et bonne semaine tout le monde!

Mésange

jeudi 2 août 2012

Lune, clair de lune...

Lune ronde.
Orange suspendue
Sur l’arbre mystérieux de la nuit.
Tu danses entre les arbres,
Tu t’élèves haut dans le firmament
Accrochant au passage
Songes et prières.


Lune pleine.
Astre fertile
De mille mots, de milliers de poésies.
Les plumes travaillent,
Les espoirs s’accrochent
À ton soleil trop pâle
À ton mystère si mystérieux.

Lune d’ivoire.
Larme du ciel
Qui a vu chaque chagrin d’enfant,
Chaque soupir à la fenêtre.
Témoin de l’amour des uns,
De l’amertume des autres.


Lune fragile.
Camée délicat au cou de la nuit.
Ta beauté illumine l’obscurité.
Sans ta présence
Plus de magie ni de miracle;
La nuit deviendrait une ombre redoutable…
[Jocelyne Gagné]

[Photographie de Jocelyne Gagné, 1er août 2012]

mercredi 1 août 2012

Des Jeux pour les athlètes!

« Exigences »

« Performance »

« Résultat »

[Photographie de J. Gagné]

Et une médaille d’or
pour le vainqueur du 100 millimètres !


Mésange

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...