lundi 1 avril 2013

Dans le rouge !

[Photographie tirée de Dreamstime]
« On peut faire dire ce que l'on veut aux chiffres; tout est question d'interprétation! »

Du plus loin que je me rappelle, je n’ai jamais aimé les chiffres. Premièrement, à la moindre petite erreur, le résultat s’en trouvait changé et deuxièmement, il n’y avait aucune créativité à enligner des chiffres les uns à la suite des autres.
 
Aujourd’hui, je ne peux éviter les chiffres puisque c’est moi qui dois assumer l’administration de notre entreprise, mais entre vous et moi, je suis un très mauvais comptable ! Pourtant, je paie mes comptes au moment opportun, mes factures sont émises dans les délais requis et mes dossiers sont soigneusement classés. De plus, chaque donnée est enregistrée méthodiquement dans mon logiciel comptable et tout ce qui est inscrit dans une colonne doit balancer avec une autre colonne. Donc, si j’ai dépensé 1 000 $ pour l’achat d’un ordinateur, automatiquement il y aurait un retrait de ce montant dans mon compte bancaire mais aussi un ajout du même montant dans mes acquisitions. Ça va jusque là ?
 
En regardant de plus près ma comptabilité, j’ai réalisé une chose que dans la vie, ça ne marche pas de cette façon : si on veut réussir, on doit doubler ses tentatives, ses efforts, sa quantité d’échecs pour obtenir ce que l’on veut. En somme, on doit investir plus ! 
 
Alors pourquoi suis-je un mauvais comptable ? Eh bien dans ma vie, je ne balance pas du tout !  Mon compte effort est souvent dans le rouge et mes acquis sont peu nombreux. Je fais beaucoup trop de retraits dans le compte temps disponible et j’investis très peu dans le compte repos à prévoir. Peut-être me faudrait-il rééquilibrer mon budget ou embaucher un meilleur comptable ? Quoi qu’il en soit, cette vie dans laquelle j’investis plus que de raison, me comble. Je ne crains pas de dépenser sans compter, de vider mon compte d’enthousiasme, de courage, de détermination pour obtenir ce que je veux.
 
On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres, la preuve ?  Je ne suis pas dans le rouge, au contraire, je viens de faire le plus gros investissement du siècle : j’ai investi en moi !
 
Bonne et belle semaine tout le monde !
 
Mésange

4 commentaires:

  1. Vous donnez la preuve que la qualité surpasse la quantité, Mésange, et que plus on dépense d'amour, plus on en a en retour. Je vous souhaite une très belle semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Anne, si on veut se construire, il faut prendre les meilleurs matériaux sinon, à quoi bon?

      Je vous souhaite une semaine remplie d'amour et de tendresse!

      Supprimer
  2. Investir en soi-même est sans aucun doute un des meilleurs investissement qui soi. D'ailleurs, je pense que si on tient ses comptes correctement, si on range sa maison, si on y fait le ménage, si on ne laisse pas les fleurs fanées dans leur vase, on va beaucoup mieux.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Bonheur du Jour, j'ajouterais ceci: investir en soi-même et ne pas regarder les efforts et le temps qu'on y met... simplement apprécier les améliorations apportées et s'en réjouir!

      Bonne fin de soirée! :-)

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...