lundi 2 septembre 2013

La vie reprend son cours

L’aube est encore pâle. L’herbe frissonne sous la caresse froide et humide de la brise. De sombres silhouettes apparaissent dans le ciel qui se colore au fur et à mesure que l’horizon s’éclaircit. Emmitouflée dans ma couverture, lovée dans un fauteuil propice à la paresse et au délassement, je regarde le jour d’abord indécis puis résolu à déchirer le rideau des ténèbres à coups de faisceaux dorés.

Même si les matins sont frisquets et que ma peau se cloque de chair de poule, je ne peux m’empêcher d’aller dehors si tôt dans la journée. Je souhaite sans doute m’assurer que le soleil sera au rendez-vous et que même s’il se dissimule derrière un banc de nuages, la clarté du ciel me confirmera sa présence discrète. À moins que ce ne soit simplement pour entendre le silence, cette quiétude qui donnera le coup d’envoi à une belle journée. Quoi qu’il en soit, dans quelques heures la ville sera éveillée en raison de la ronde des autobus scolaires et des cris des enfants qui, loin d’être impatients de se rendre à l’école, exprimeront leur mécontentement à propos de leurs premiers devoirs, des règlements à respecter et de la tête du nouveau professeur. Pas facile la rentrée pour les jeunes!

Et du point de vue des parents, qu’en est-il? Selon vous, qui aurait envie de reprendre une routine composée de séances de devoirs, d’activités parascolaires, d'interminables négociations pour l’heure du dodo, de repas à préparer à l’avance, de sandwiches à tartiner, de copies à signer, de rencontres avec l’enseignant, de levées de fonds, etc.? Personne et pourtant, il faudra bien le faire si l’on souhaite voir ces jeunes devenir adultes et autonomes. Oui, je sais, vous vous arrachez déjà les cheveux de la tête en vous demandant comment vous allez vous y prendre pour intégrer toutes ces nouvelles tâches à votre horaire déjà surchargé. Rassurez-vous, si vous l’avez déjà fait, vous saurez le refaire, et ce, de façon plus efficace que l’année précédente. Et pour les nouveaux parents, accueillez l’inconnu avec le sourire; ce sont les deux premières semaines qui vous feront défriser totalement, mais c’est le temps requis pour « roder les rouages » de ce nouveau mode de vie. Après, ce sera un jeu d’enfant!

Avant que les autobus n’arrivent et ne brisent ce silence si reposant, je vais me préparer un bon café en pensant à tous les parents qui courent après le temps afin de permettre à leurs enfants d’entrer à l’école de la vie. Pour ma part, c’était hier tout cela, mais je me rappelle encore ces beaux moments où Alex rentrait de l’école et que je pouvais être là pour l’accueillir; c’était un bonheur qui se composait d’une galette à la mélasse, d’un grand verre de lait et d’un sourire glorifié d’une belle moustache!

Chers parents, acceptez docilement ce chambardement à la routine. C’est peu de choses comparé aux souvenirs qui s’imprimeront dans la tête et dans le cœur de vos enfants. N’oubliez pas : la douceur de l’amour s’exprime dans l’ordinaire du quotidien.

Bonne semaine tout le monde et bonne rentrée!

Mésange

3 commentaires:

  1. Bonne semaine aussi ! Bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bonheur du Jour de votre passage!
      Tendresses.

      Supprimer
  2. This is very beautifully written and is really lovely!
    Every morning in summer and even in September, a chorus of cicadas wakes me up. It was about 25℃ this morning, so it wasn't chilly here. What do you think I drank in the morning? Iced Caffè Latte. In my personal opinion, it's still summertime here and this is my favorite coffee drink.

    RépondreSupprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...