lundi 30 mars 2015

Inutile de laisser votre message après le bip

Durant plus de vingt ans, j'ai occupé un poste d’adjointe administrative et jamais il ne me serait venu à l’esprit de ne pas rendre un appel ou de laisser une lettre ou un courriel sans réponse. Si une personne avait fait l’effort d’entrer en contact avec moi, c’était la moindre des choses que de lui répondre. En revanche, il arrivait que mes messages disparaissent dans le néant. Le p’tit bout de papier rose avait dû, par inadvertance, s’égarer parmi les dossiers empilés ou entre les boules de papier froissé et les restes d’un dîner. Ça peut arriver. Cependant, durant les cinq dernières années en poste, je remarquai une aggravation de ce manque de rigueur qui ne s’expliquait pas. Désormais, je devais me déplacer d’un poste de travail à un autre si je voulais obtenir les réponses voulues. De toute évidence, la nouvelle technologie nous permettait de gagner du temps (boîte vocale, messagerie, textos, etc.), mais bizarrement, on ne joignait plus personne.
 
Aujourd’hui encore, je remarque que ce respect se perd; les messages et les invitations attendent toujours une réponse qui ne vient pas. Vous vous dites (et vous y croyez) que cette façon de faire est acceptée, car tout le monde vit le même problème. Vous êtes tellement sollicité par la publicité que, psychologiquement, vous décrochez; tout va à la poubelle! De l’annonce qui vous promet de doubler la taille de votre lunette télescopique à la belle invitation d’une amie à une fête; tout y passe, car vous ne prenez plus la peine de faire le tri. Ben quoi, vous avez une vie!
 
Dommage…

En agissant ainsi vous avez raté la fête et ainsi chagriné votre amie. Non pas parce que vous n’y étiez pas, mais parce que vous ne lui avez pas répondu. Et quand celle-ci vous souligne que vous avez manqué quelque chose, vous lui répondez par cette petite phrase qui ne veut plus rien dire, car tout le monde l’utilise: « Excuse-moi, j’étais tellement débordée, ça m’est complètement sorti de la tête! » Ne me dites pas que c’est la pub de la lunette télescopique qui a retenu votre attention? Ne me dites pas que vous ne savez plus prioriser? L’espèce intelligente, c’est vous!
 
Chez moi, c’est clair : si vous me laissez un message, je vais y répondre. Si vous téléphonez et ne me laissez aucun message, ne rêvez pas : je ne passerai pas en revue la liste des appels manqués. Moi aussi, j’ai une vie!
 
À mon avis, si quelqu’un prend la peine de nous écrire ou de nous appeler, la moindre des choses c’est de lui répondre. Ainsi la boucle est bouclée. Ne croyez pas que cette négligence adoptée par une majorité est tolérée, acceptée. La politesse, le savoir-vivre, le respect font encore partie de mes gênes; des vôtres également. Ce n’est pas une question de mode, mais d’habitude. Et si on laisse ce manque de déférence s’installer dans notre quotidien, il va vite devenir un comportement de société. Ce n’est pas ce que je veux laisser à mes petits-enfants; vous n’ont plus.
 
Avoir un peu de rigueur, ce n’est pas sorcier. C’est de cesser de remettre à plus tard ce que l’on a sous la main. Et puis, ce n’est pas la fin du monde; c’est juste un p’tit inconfort de cinq minutes!
 
En ce lundi matin, augmentez votre taux de satisfaction de vous-même; faites ce qu’il faut, quand il le faut.
 
Bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)

2 commentaires:

  1. Bonjour Mésange
    Ce que je regrette aussi c'est souvent de ne pas savoir si le message est lu ou même seulement arrivé au destinataire... dois-je renouvelé le message , le RV sera t il maintenu ?
    pour les blogs je "réponds" indirectement en visitant la personne sui me laisse le commentaire, ce qui lui évite de revenir sans cesse sur ce qu'elle a déjà lu,
    Il faut s'adapter aux nouveaux modes de communications, et peu à peu des habitudes se prendront, il n'y a pas si longtemps "on" faisait les gros yeux à la personne qui téléphonait d'un portable dans la rue !
    je te souhaite une belle semaine et un printemps lumineux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Josette, tu as raison... On s'interroge souvent à savoir si le message a été reçu. Et si on ose renvoyer le message, on craint l'interprétation de notre geste: passerons-nous pour un casse-pied qui harcèle?

      C'est vrai, les temps changent ou est-ce nous qui changeons?

      Bref, il faut s'adapter ou périr (au sens figuré). Ton commentaire fait réfléchir... et j'aime ça.

      Merci d'être passée. C'est toujours un plaisir de te lire!
      Doux printemps à toi aussi xoxox

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...