lundi 19 octobre 2015

Mémoire fragile

Et si on prenait un bon café, là, maintenant? Vous avez déjà pris le vôtre? Faites une exception ce matin, voulez-vous? Prenez une deuxième tasse en ma compagnie; j’ai un secret à vous confier…
 
Je suis en retard.
 
En retard dans mon horaire. Comment est-ce possible? J’avais tout écrit dans mon agenda : mes choses à faire, mes rendez-vous, mes trucs à me rappeler et ceux à ne pas oublier sous peine de perdre la face…  Eh bien, croyez-le ou non, j’ai laissé mon agenda quelque part. Et ce quelque part était devenu nulle part! J’ai eu beau chercher partout, refaire le trajet en sens inverse, mon beau carnet de cuir rouge était autre part. Hors de ma vue…
 
Vous imaginez? C’est ma mémoire qu’il y a là-dedans! Je vous le jure! Non, je n’ai pas mis mes codes d’accès ni mes mots de passe, mais tous mes objectifs sont notés étape par étape. Tous sans exception! Mais où diable se cachait-il?
 
Ben oui, au fait? Quelle idée d’aller se cacher?
 
Peut-être en avait-il marre de faire jour après jour le grand écart, d’être ainsi sollicité, toujours dérangé pour un oui ou pour un non? Non, ça ne peut être une fugue… Pas à son âge! Il a quand même plusieurs années derrière lui…  N’empêche que, je m’inquiète!
 
Et s’il avait trouvé une femme plus organisée, moins exigeante, plus souple dans son emploi du temps, peut-être que… Non, ce n’est pas possible. Il a besoin de moi comme j’ai besoin de lui. Il doit m’attendre quelque part, se désespérant de mon retour, demeurant refermé sur lui-même, triste à mourir que je l’aie ainsi abandonné.
 
Soupir…
 
Ding dong!
 
Qui pouvait bien me visiter si tôt en début de journée?
 
En ouvrant la porte, voilà que j’ai la surprise de ma vie : sur le balcon, mon agenda attendait… Il attendait que mes deux bras se referment sur lui juste pour sentir la chaleur de mon cœur contre sa peau ridée par les années. Il était là sous mon regard des plus étonnés. Il avait trouvé son chemin… Ou du moins, on l’avait aidé à retourner sur ses pas.
 
J’avais retrouvé mon précieux allié, mon aide camp extraordinaire et du même coup, tous mes rêves…
 
Oui, je suis en retard, mais c’est un simple écart dans le temps.
 
Bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...