lundi 4 janvier 2016

Semez! C’est le moment!

Pour certains, la nouvelle année c’est l’arrivée du nouveau calendrier avec la « fameuse page centrale » qu’ils s’empressent de déplier avec ravissement. Pour d’autres, c’est rien de particulier à part, peut-être, remplir le bac à recyclage des jours qu’ils auront arrachés au bloc calendrier. Et pour plusieurs, ce sera l’élaboration d’une série de résolutions qui, une fois formulées, seront vite oubliées. Et pour quelques-uns seulement, ce sera une seconde chance; une chance de faire mieux que l’année précédente.
 
Pour moi, la nouvelle année, c’est autre chose…
 
Elle se présente plutôt comme un grand champ qu’on aurait devant nous. On fait le bilan de ce qui a bien poussé et de ce qui n’a pas levé. Puis, on regarde devant l’étendue des possibilités et on laisse aller notre imagination. On se dit : « Si j’étais mieux outillé, si j’avais une plus grande terre, aurais-je une meilleure récolte? »
 
On peut s’outiller pour faire mieux et plus en vue d’obtenir ce que l’on souhaite.  Mais on n’aura pas un plus grand carré de terre… On a 365m2, pas plus. Si on veut obtenir davantage de la terre, on devra maximiser nos efforts, repenser notre stratégie et dresser un plan de match si on ne veut pas que notre année se résume à avoir fait un peu de ci, un peu de ça. Avec nos objectifs en tête, on est sûr d’écarter le doute et l’hésitation. Ainsi on préserve note énergie pour la focaliser sur ce que l’on veut et non sur ce que l’on craint de voir survenir.
 
En ce premier lundi de l’année, je regarde mon champ. Il a beaucoup produit l’an dernier. L’effort en valait « le plaisir » comme dirait Jérôme, un ami sculpteur de Victoriaville. La terre a été retournée entre le jour de Noël et le jour de l’An. Que vais-je semer cette année et pourquoi? Qu’est-ce que je veux voir pousser qui servira à rendre mon existence plus excitante, plus vraie, plus riche de rencontres, d’apprentissages et de découvertes? Et ce que je récolterai dépendra de mes efforts, de ma foi et de ma joyeuse persévérance.
 
Ce dont vous aurez besoin, en ce 4 janvier 2016, c’est d’une vision, d’un sac de semences, d’une bonne paire de bras, avec au cœur la confiance absolue que ça vous pousser jusqu’au ciel. Car la terre est généreuse pour celui qui veut… qui veut vraiment.
 
Allez! Votre champ de possibilités vous attend.  Songez à ce que vous voulez voir se manifester dans votre vie et répandez sur cette belle Terre le meilleur de vous-même!
 
Semez avec confiance et attendez-vous à une récolte époustouflante!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)
 
 
 
 
Une bonne et joyeuse année tout le monde!

4 commentaires:

  1. De défrichage en binage...optimiser ce que l'on a est déjà du bon ouvrage !

    Joyeux cui-cui de la part de toutes les mésanges de mon jardin pour te souhaiter une belle année...faire bonnes semailles pour abondantes récoltes !

    Amicales pensées,
    Michèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne et heureuse année Michèle! Comme c'est bon de te lire! J'entends tes mésanges me chanter l'arrivée prochaine du printemps, m'invitant à patienter quelques mois encore; l'hiver vient tout juste de mettre pied sur le sol québécois. (Je n'ai pas à me plaindre!)

      Je sais que de ton côté tu travailles fort, toujours le coeur à l'ouvrage, joyeuse dans tes efforts... Je sens que ta récolte sera phénoménale. Et dans ta grande générosité, tu dispenseras largement ta cueillaison à tous ceux que tu rencontreras sur ta route.

      Je t'embrasse et te souhaite des moments empreints de joie profonde et durable.
      Jocelyne (Mésange) xoxox

      Supprimer
  2. eh! bien pour moi 2016 seras une année d'Égoisme, quoi tu me crois pas, eh! ou j'ai décidé de pensé à moi avant la autres, comme ma santé, mon bien-être, je vais mettre de côté ce qui m'agace pour retrouvé mon sourire, bonne année.

    France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma douce France,
      Prendre soin de soi, ce n'est pas faire preuve d'égoïsme; c'est une question de bon sens. Comment peut-on prendre soin des autres si on a l'air misérable, fatigué, au bout du rouleau? C'est impossible. Et si on y arrive, les soins prodigués seront de piètre qualité. Oui, commence par toi. Faire preuve d'amour envers ton coeur et ton corps. Soigne-les bien avec la même ferveur dont tu as fait preuve pour les autres... C'est à tour maintenant!

      Bonne et heureuse année chère France!
      Mille tendresses pour démarrer l'année en beauté! xoxo
      Jocelyne (Mésange)

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...