La plume et moi

Entrevue exclusive avec la blogueuse


Q: Mésange qui êtes-vous?
M: Une plume qui se veut légère mais non désinvolte, car elle a conscience de ses mots, de ses messages qui donnent à réfléchir et de ses textes qui parfois écorchent les convictions de chacun. Et derrière cette plume, il y a Jocelyne...

Q: D'où venez-vous Jocelyne?
M: Fort probablement d'un échange amoureux très enflammé, du moins j'ose le croire... 1965 fut l'année de ma naissance c'est-à-dire une année incroyable! J'étais là et le monde entier était à ma portée... Malheureusement, à ce moment-là mes bras étaient trop courts!

Q: Où avez-vous grandi?
M: En Occident, sur la vaste Amérique et plus précisément au Québec sur la Couronne Nord de Montréal. En fait, l'endroit a peu d'importance. Disons que j'ai vécu dans un foyer moyen, dans un environnement très correct et parmi une famille pas trop nombreuse. Entre la lecture, la musique, le chant et le jeu, je trouvais ma place! C'était PARFAIT!

Q: Vous avez fait des études?
M: J'ai toujours été curieuse, ce n'est pas un secret pour personne. J'aimais les livres, l'isolement et cette espèce de plongeon dans un monde truffé de réponses et de questions. J'avais une réelle soif de compréhension. Bref, j'ai fait le collégial en lettres et l'université en éducation préscolaire et enseignement au primaire, suivi d'un cours intensif en secrétariat et depuis, je n'ai cessé de suivre des cours de toute sorte. Je voulais des réponses et j'en veux toujours!
Q: Qu'avez-vous fait après vos études?
M: Beaucoup et trop peu. Je m'explique: je suis allée sur le marché du travail tout en étudiant à temps perdu. Mais du temps restant, il y en avait peu. C'était l'ère du métro-boulot-dodo et lecture à mon fils avant le dodo...

Q: De quoi êtes-vous la plus fière et la moins fière?
M: Question trop large selon moi alors je vais réduire l'amplitude, voici donc:

L'aspect humain: d'abord je suis fière de moi (non ce n'est pas de l'orgueil), de ma vie de couple, de ma vie familiale et de mes liens d'amitié, passés et actuels. 

L'aspect réalisation:
- mes toiles
- l'animation à la chapelle
- la rédaction du Chorissi-mots de VDM
- les articles dans le journal régional
- les concerts avec la chorale VDM
- les 1400 voix pour le 400e de Québec
- les articles dans le journal L'Info GWQ
- les travaux dans la maison et dans la cour
- le site Internet, le blogue et les manuscrits
- les talents que j'ai su développer et sur lesquels je m'acharne encore... 

En somme, je suis fière de faire ce que j'aime...

Et ce dont je suis moins fière c'est d'avoir hésité ou manqué d'audace pour réaliser mes rêves plus tôt! J'ai un tas d'excuses mais aucune bonne raison...

Q: Pourquoi un blogue? Pourquoi un livre?
M: Pourquoi pas? Avant de démarrer le blogue j'avais déjà terminé le premier livre. Le manuscrit, c'était un projet de longue haleine sans "feedback"; j'étais seule avec mes pages dans cette grande aventure. Et un jour, une amie m'a suggéré d'utiliser la technologie et de créer un blogue. L'idée était intéressante mais je n'avais aucune idée de ce que je voulais partager avec les internautes. J'ignorais leurs besoins, j'ignorais également le mien...

Je me suis lancée tête baissée en me disant que je découvrirais au fur et à mesure la teneur et la portée de mon blogue. Cinq cents mots et l'article était terminé. Je n'avais pas à dérouler une histoire sur des centaines de pages. Aujourd'hui, je peux affirmer que le blogue c'est en quelque sorte mon terrain de jeu: j'expérimente et je m'amuse! Et même mes amis y contribuent en y ajoutant des photos! C'est fantastique!

Et pour reprendre les propos d'un ami: «Dans la vie, il faut toujours se réserver du temps pour le "playtime"» et il avait tout à fait raison!

Quant à l’écriture d’un livre, c'est tout le contraire d'un blogue! Aucune restriction dans la longueur du texte. Je tisse mon histoire et elle s'allonge au fil des pages. J’ai l'espace nécessaire et le temps d'y insérer les émotions, les sentiments, les valeurs humaines, car rien ne presse! Ce sont deux mondes totalement différents mais qui se complètent tellement bien.

Q: Quels sont vos projets futurs?
M: Un peu de détente avec mon chéri, ma famille et mes amis. Je les ai négligés ces derniers mois et comme je les apprécie énormément, j'ai du bon temps à rattraper!



[Photographie réalisée par Robert Lemire]



Entrevue avec Jocelyne Gagné [Mésange] réalisée le 11 novembre 2011
Adresse courriel:
plumedestyle@gmail.com
Écrivez-moi!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...