lundi 30 juillet 2012

5e lundi de juillet 2012

[Photo tirée de Dreamstime]
Café du matin

Avez-vous vu l’heure qu’il est? Le coupable n’est ni le bip bip du réveil, ni le tintamarre d’une alarme de voiture pas plus que le cris strident d'un freinage d'urgence ou du toussotement irrégulier d'une tondeuse. Non, ce matin, c’est Dame la corneille qui a fait office de réveil et ce fut tout un "réveil"!

Croak! Croak! Croak! Croak! Croak!

Je n’ai point remarqué sa robe noire aux reflets bleus. Je n’ai pas osé vérifier à savoir si c’était un mâle ou une femelle quoique avec la corneille c’est difficile à reconnaître puisque les deux sexes sont identiques. Non, la seule chose qui a retenu mon attention à l’heure où se glissait la pâleur laiteuse de l’aube c’est son cri rauque et puissant dardant mes pauvres tympans, faisant fuir les dernières traces de sommeil.

Mais qu’est-ce qu’elle pouvait bien avoir à dire qui ne pouvait attendre à plus tard? On aurait dit qu'elle s'exerçait à conjuguer le verbe « croasser » :

« Croaaaa-sse »
« Croaaaa-ssons »
« Croaaa-ssez »

À moins qu'elle passait une commande du genre : «Garçon, croa-ssants pour les copains!»

Perchée tout en haut de l’interminable poteau situé dans la cour arrière, telle une triste sentinelle, elle faisait le guet pendant que sa bande devait se nourrir de char...

- « Hé ho, on mange là! »

Oups, pardon! Je disais donc, elle faisait le guet pendant que les autres corneilles se nourrissaient. Mais si la corneille faisait le guet, pourquoi criait-t-elle? C’est bien simple, c’est le système d’alarme par excellence des corneilles. La sentinelle sert à avertir ses consoeurs/confrères d’un danger éventuel, à moins que ce ne soit simplement le monologue embrumé d’un oiseau qui n’a pas pris son café du matin (tout est possible de nos jours)! N’empêche que, même si elle a tout un répertoire de croassements, pour moi, c’était le même son désagréable qui se répétait à l’infini.

Croak! Croak! Croak! Croak! Croak!

On dit qu’une corneille peut vivre jusqu’à quatorze ans et même plus. Ça, c’est quand elle a la chance de son côté. À mon avis, la chance ne lui tient guère compagnie car cette dernière a d’aussi bonnes raisons que les miennes de ne pas l’apprécier!

Avec ce chant, que dis-je, ce cri,  forcément j’ai dû me lever pour contempler le spectacle du soleil levant (très joli d'ailleurs). Est-ce qu'ensuite je ferai comme Dame la corneille, c’est-à-dire me coucher très tôt?  C’est fort possible. 

Hormis le fait qu’elle m’a réveillée, le fait d’être debout m’a permis d’en apprendre un peu plus sur cet oiseau peu ordinaire qui habite nos banlieues et nos campagnes. Saviez-vous que la corneille d’Amérique se classe parmi les oiseaux les plus intelligents? Je suis forcée d’admettre qu’il faut être brillant pour être aussi désagréable au petit matin et s’en sortir avec toutes ses plumes et sa tête toujours sur les épaules!

En ce lundi matin, prenez le temps de savourer votre café tout en portant attention aux sons qui vous entourent.  Qui sait, vous entendrez peut-être la corneille imitant le chant d’un autre oiseau!

Bon lundi et bonne semaine!

Mésange

10 commentaires:

  1. Très bonne semaine à vous aussi, avec de beaux réveils au moment où le jour s'annonce, un café en terrasse, de bons croissants chauds, une belle présence à vos côtés, les oiseaux qui chantent, ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Bonheur du Jour, vos croissants chauds sont invitants. Vous attendez de la visite, j'espère!

      Il est vrai que je suis comblée d'avoir autant de compagnons chantant autour de moi. Certains, toutefois, mériteraient quelques cours de chant!

      Bonne et belle journée!

      Supprimer
  2. à défaut de coq c'estl'appel de la corneille : "debout vite venez voir le jour se lever" avec croissant en prime quand on dit que c'est un oiseau moins bête qu'il parait une mauvaise réputation injustifiée !
    bonne journée Mésange. (la corneille ne s'attaque pas aux mésanges !)
    Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Josette, oui tu as raison, c'est l'appel de la corneille. Un appel qu'on aimerait écourter mais qui dure et dure... Elle a de la "jasette" Dame corneille. D'ailleurs ce n'est pas le fait de jacasser en solo qui l'arrête... En fait, dans un cabinet de psychiatre, elle serait tout à fait à sa place!

      Merci chère Josette de ton passage, et Dieu merci, les corneilles ne m'attaqueront pas!

      Supprimer
  3. Coucou Mésange ! Je me suis bien amusée avec ton article. Il est très bien écrit et plein d'humour. Un vrai régal ! Pour ma part ce sont souvent les poules de mon voisin qui me réveillent. Les chipies se vantent sans aucun doute d'avoir pondu le plus bel oeuf du jour... Mais, contrairement à toi, je continue à faire la marmotte et tire un peu plus la couette sur ma tête... ;-)
    Peut-être devrais-tu piéger cette bruyante corneille et lui apprendre à chanter...
    Un bel air serait peut-être plus agréable pour te sortir du lit que ces "croak" pas très harmonieux... ;-)
    Gros bisous à toi Mésange et bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Oxy, comme tu es drôle! Et merci pour tes bons mots, c'est grandement apprécié!

      Des poules orgueilleuses, voyez-vous ça! Moi qui croyais qu'il n'y avait que le coq pour se parer d'une telle suffisance! On en apprend tous les jours! Merci ;-)

      Au fait, ta couette réussit à étouffer le bruit des poules de ton voisin? Elle est "efficace" cette couette. Elle doit être doublée d'un écran acoustique, c'est ça?

      Pour les pièges, je ne suis pas très douée; j'ai le coeur trop sensible. Mais, je suis d'accord pour les cours de chant! Il me reste qu'à dénicher un professeur assez fou pour lui faire faire ses vocalises au risque de recevoir en échange quelques coups de bec!

      Bisous à toi chère Oxy et bonne nuit!

      Supprimer
  4. Bel envoi,
    Pour ce qui est des corbeaux que l'on nomme oiseaux de mauvais augure, je ne leur prête pas ces mauvaises attention. Ce sont des oiseau sociaux qui vivent en" communauté" et qui élèvent bien leurs jeunes. Ils sont d'une intelligence supérieure à la moyenne des autres oiseaux. Alors pour ma part, je les aime bien malgré leurs cris bruyants.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Roger, ma grand-mère disait: noires ailes amènent mauvaises nouvelles. Je n'ai jamais validé ce dicton mais il doit y avoir 50% de vrai et 50% de faux dans ses propos. Et comme vous le dites, les corbeaux ne sont pas si terribles qu'on le prétend! Ils sont sympatiques mais leur chant n'est nullement comparable à la mésange!

      Dans la Grèce antique, Apollon désigna le corbeau comme messager (à cause de sa fiabilité et de son intelligence). Son rôle consistait à livrer les prophéties aux hommes. L'oiseau hérita d'un plumage plus noir que la nuit suite à une malédiction d’Apollon qui s'était lassé de ses bavardage et de son indiscrétion.

      Donc, vaut mieux apprécier les corbeaux pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire intelligents plutôt que ce qu'ils devraient être.

      Merci d'avoir ajouté un complément d'information fort intéressant. Ainsi je pourrai mieux m'accommoder de leur chant!

      Bonne soirée!

      Supprimer
    2. Elles sont passionnantes tes infos supplémentaires Mésange ! Merci :-)

      Supprimer
  5. C'est gentil! Merci!

    La curiosité a du bon, elle me force à me questionner sur le pourquoi et le comment des choses et ce questionnement n'a jamais de fin!

    Tourlou xxoo

    RépondreSupprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...