mercredi 5 septembre 2012

Troublée...

[Hôtel La Sapinière - Val David août 2012]

 
Tout doucement, mes pas m’ont conduite vers ce lac,
Cette eau calme encadrée d’un paysage tout aussi immobile.
J’ai cherché dans les moindres frissons de l’onde son secret,
Et je n’ai rien vu
 
J’ai contemplé la forêt s’étendant au-delà du rideau d’arbres,
Cherchant à comprendre cette douce passivité
Qui repose sur un fond de ciel bleu fardé de blanc,
Et je n’ai rien saisi.
 
Je me suis assise, troublée de n’avoir obtenu aucune réponse
Sur le pourquoi, tout autour de moi
Il y a le calme, la douceur, la quiétude.
 
Alors j'ai tourné mes yeux vers l’intérieur,
Je me suis retirée un instant chez moi,
Et j’y ai finalement trouvé la paix…
 
Mésange

12 commentaires:

  1. Oui, ce paysage évoque la paix. Très belle photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La paix, la richesse de l'homme sage. Un jour, elle viendra tout naturellement, peu importe l'endroit où je serai...

      Merci Amartia, bon lundi!

      Supprimer
  2. La contemplation de ce lac aux calmes reflets et cette tranquille forêt ont provoqué cette reflexion pleine de sagesse. Il n'est d'autre trèsor qu'au fond de soi.
    Belle journée Mésange.
    Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi Josette. Au fond de soi, il y a des eaux plus calmes encore et un ciel plus bleu qui médite son reflet dans la sagesse de notre âme. C'est une richesse inépuisable.

      Bonne et belle journée douce Josette.

      Supprimer
  3. un lieu idéal pour la meditation..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Malyss, un lieu de méditation et de contemplation.

      Bonne journée!

      Supprimer
  4. Etre en paix - voilà un beau programme. Le lieu que vous montrez semble idéal pour se reposer ; ce plan d'eau est magnifique.
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement un beau programme. Dommage qu'il dure si peu longtemps. Bientôt, je vais renouveler l'expérience et profiter de l'endroit pour un merveilleux tête-à-tête avec la nature. Encore une fois, je sens qu'on aura plein de choses à se raconter. Tantôt c'est elle qui m'écoutera, tantôt ce sera moi. C'est un échange dont je sortirai encore une fois grandie!

      Bonne et belle journée!

      Supprimer
  5. Je comprends que ce lieu vous ait inspiré un si beau poème, Mésange. Merci de partager avec vos lecteurs cette sérénité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Anne, merci.
      Le silence, l'immobilité, l'appaisement que la nature suscite contribuent à calmer notre frébilité intérieure. L'âme a besoin de repos et la nature le sait...

      Bonne et douce journée!

      Supprimer
  6. Comme le poids du silence, le grand calme est troublant.
    Il n'y a sans doute pas de réponse autre que l'acceptation de ce qui est là pour nous, c'est seulement une grâce.

    Très amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Yanis, le mot "grâce" est en effet le mot le plus proche de la vérité car lorsqu'on s'abandonne tout entier dans les bras de la nature, le calme doucement s'installe et on vit un véritable moment de "grâce"! Merci...

      Très chaleureusement

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...