lundi 29 octobre 2012

5e lundi d'octobre 2012

[Photographie réalisée par J. Gagné]
Café du matin
A quick stand-up affair...
 
Ce n’est pas un secret pour personne, j’affectionne le bon café et tout particulièrement en temps de vacances. Pourquoi? Parce que j’aime étirer ce moment de détente au maximum. Alors pas étonnant que, quelques heures après mon arrivée à Manhattan, j’aie décidé de me lancer à la recherche d’un petit bistro sympa afin de savourer mon premier cappuccino de la journée. Était-ce par besoin éminent de me désaltérer ou à cause de la manifestation des premiers signes de fatigue imputés à une marche effrénée que je décidai derechef de pousser la porte d’un Barnes & Noble (à défaut du petit bistro recherché). Mon odorat suivait l’arôme du café qui descendait l’escalier plantée là juste devant moi. Oubliant les étagères de livres et toutes les nouveautés empilées dangereusement sur les présentoirs, je me dirigeai prestement vers la file d’attente où j’espérais dénicher du coin de l’œil une table prête à se libérer. Ma commande passée, je ne vis que des tables encombrées de portables et d’ahurissantes tasses de café résolues à doper une bonne fois pour toutes les adeptes de cette boisson énergisante. Et au fond, près des larges fenêtres surplombant la 5e Avenue, cordés comme des vestons dans une penderie, des hommes en cravate ingurgitaient en trois lampées leur or noir debout à un comptoir. Oh nooon! Moi qui n'avais qu’une envie, celle de m’asseoir et de relaxer un instant! Mes jambes étaient de coton et la gomme de ma semelle adhérait si bien au carrelage que j’avais l’impression d’avancer au ralenti.
 
À contrecoeur, je pris mon café debout, le nez collé sur la vitre empoussiérée à regarder le défilé de taxis jaunes, de voitures NYPD, de camions, d’autobus Discover New York dans une belle cacophonie de coups de sifflet et de klaxon. Soupirs…
 
C’est à ce moment que j’ai réalisé que le café à New York se prenait « stand up » et le thé « sit down ». À moins de déporter ma passion du café sur un autre breuvage, ma seule option dans cette ville était de prendre et la vie et mon café sur le pouce!
 
Durant mon séjour, ma dose habituelle de caféine baissa de deux crans et dans le fond, ce fut une bonne chose. Sans exagérer, je semblais être la personne la plus calme et détendue de cette ville! C’est seulement à mon retour que j’ai pu apprécier ce bon cappuccino tant recherché, et ce, agréablement installée dans un fauteuil des plus confortables.
 
Quand le postérieur est bien callé, la saveur du breuvage en est rehaussée!
 
Bonne et belle semaine tout le monde!

12 commentaires:

  1. Rien de tel que les voyages pour changer ses habitudes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement Amartia, les voyages changent nos habitudes et nous changent de l'intérieur. J'ai aimé l'énergie que dégageait cette grande ville, énergie qui me poussait vers l'action, vers les longues balades dans les dédales des rues bondées! Oui, les voyages nous changent... en souhaitant que ce soit pour le mieux!

      Bonne journée!

      Supprimer
  2. Vous êtes rentrée au bon moment, Mésange: Sandy aurait pu faire envoler votre café! Mais, même debout, boire un café à New-York est un événement. Merci pour votre humour et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, juste à temps pour ranger le mobilier extérieur afin que le voisin n'hérite pas de mes chaises dans sa piscine!!! Sandy nous largement décoiffé mais le ciel était de toute beauté!

      Il est vrai que c'est assez particulier de prendre son café debout. Peut-être en étant plus reposée, j'apprécierais davantage l'exploit! Je ne dis pas non pour une prochaine fois!

      Merci chère Anne de votre passage... c'est toujours un plaisir de vous lire!

      Supprimer
  3. Haha, j'adore la "morale" finale (ou le proverbe) tirée de cette experience!Je suis thé, pas café, mais qu'importe le breuvage, j'adore ces moments suspendus , quand on est à l'etranger, qu'on peut se poser avec sa boisson préférée, et observer le monde nouveau qui nous entoure.Ce sont de merveilleuses respirations dans le voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ton expression "moments suspendus"... Ce sont les mots qui manquaient à mon histoire! J'aime aussi "les merveilleuses respirations"... Wow Malyss, quelles belles images ton billet évoquent! Bravo et merci de ta charmante visite!

      P.-S. C'est à deux que cette histoire aurait dû être écrite!!!

      Supprimer
  4. J'aime aussi le prendre sur mes "pattes" en déambulant dans le jardin, l'odeur et la chaleur de la tasse me conforte d'aise...épicurisme du café!
    Martine de sclos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Martine, je n'y avais pas songé et pourtant j'aime déambuler dans mon grand jardin... Merci infiniment de m'avoir donner le goût d'aller marcher en joignant l'agréable au très agréable.

      P.-S. Et même si je manque de temps pour boire le café, trop absorbée par les obligations du moment, tu as raison, la chaleur de la tasse souvent me réconforte, comme une présence dans l'absence!

      Bonne et douce journée xxo

      Supprimer
  5. De tôt matin...sileicieuse clarté d'un nouveau jour...odeurs parfumées d'une nature qui s'éveille...sur le seuil...
    Tasse emplie d'un délicieux café tout en volutes fumantes, Volupteux moments à déguster sans retenue...
    Tout un voyage ...

    Et foin de ces cafés consommés à la hâte dans des endroits aux innombrables et parfois suspectes odeurs !

    Chère Mésange..à partager un délicieux café pour faire de cette journée un doux moment à vivre...

    RépondreSupprimer
  6. Chère Michèle, je sens dans tes propos l'arôme capiteux d'un bon café et une saveur qui donne envie de s'éveiller tout en douceur avec la nature. Quelle belle poésie!

    Et tu as raison, les meilleurs café se savourent dans le confort douillet de notre chez soi.

    Grâce aux images suscitées, je vais passer une agréable journée... merci!

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Je crois que ce n'est pas le fait d'être Américains, mais simplement le fait d'être pressé!

      Merci Bonheur du Jour! Bonne soirée!

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...