lundi 20 juin 2016

Ne pas craindre l'ampleur de la tâche

Je ne voulais pas rester silencieuse ce matin... Même si je suis en train de procéder aux dernières retouches de mon manuscrit et que chaque minute compte, je voulais être près de vous. Tout simplement.
 
J'avais envie de vous partager un texte que j'ai trouvé dans une vieille boîte à chaussures. Au bas de la page, le nom de l'auteur n'y figurait pas. Non pas qu'il avait oublié de signer ses mots, mais probablement que celui qui avait repris le texte avait omis, par oubli, de le noter.
 
Voici...
 
Bonne lecture et bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne
 
 
* * *
Une grande montagne couvre de son ombre un petit village. Privés de soleil, les enfants sont rachitiques. Un beau jour, les habitants voient le plus ancien d’entre eux se diriger vers les abords du village, une cuillère en céramique dans la main.

- Où vas-tu ? lui demandent-ils.

- Je vais à la montagne.

- Pour quoi faire ?

- Pour la déplacer.

- Avec quoi ?

- Avec cette cuillère.

- Tu es fou ! Tu ne pourras jamais !

- Je ne suis pas fou: je sais que je pourrai jamais, mais il faut bien que quelqu'un commence.

* * *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...