lundi 17 juin 2013

Hors du trou de souris...

Il fait noir dans un trou de souris. On a l’impression que rien ne bouge à l’intérieur, mais c’est faux; la petite souris travaille fort. Depuis des jours, elle cherche l’interrupteur… 


Bonjour mes ami(e)s!

J’ai l’impression qu’un siècle s’est écoulé depuis nos derniers échanges! Je crois que je suis restée trop longtemps dans mon trou de souris; j’en ai perdu la notion du temps. De plus, je suis sincèrement navrée de vous avoir négligés; j’ai, pour ainsi dire, totalement déconnecté de la toile du Net.
 
Pour répondre à votre belle curiosité, il me fait plaisir de vous préciser les raisons de cette longue absence : durant les dernières semaines, j’ai travaillé sur un projet d’écriture. Non, je n’ai pas touché à mon manuscrit, ni œuvré au développement d’une autre idée, quoique par moment, c’était drôlement attirant. En fait, j’ai rédigé et soumis plusieurs articles dans le but de susciter l’intérêt d’un magazine. J’ose espérer que le message véhiculé au fil des pages proposées saura toucher une corde sensible chez la personne qui les lira. L’objectif derrière cette initiative? Utiliser ma plume pour donner du courage aux femmes (et hommes) d’aujourd’hui. Loin d’être une utopie, c’est un besoin qui ne demande qu’à être comblé.
 
Voilà, c’est fait! Maintenant que j’ai trouvé l’interrupteur, il ne me reste qu’à faire le ménage de tout ce que j’ai vidé, éparpillé, chamboulé dans mon environnement de travail. Ouf, un peu d’aide ne serait pas de refus!
 
Et après, que va-t-il se passer? Pour ma part, rien n’a changé. Je continue d’écrire, de perfectionner mon art, d’être présente sur la toile du Net (blogues, Facebook, etc.) d’avancer mes projets, bref, la vie continue. Comme au poker, j’ai joué ma carte et le tour de table n’est pas encore terminé… On verra bien!
 
En ce lundi matin, où le temps est incertain, je vous invite à prendre votre café en ma compagnie. Parlez-moi de ce que vous avez vécu durant les dernières semaines, ce qui vous a occupé les bras ou l’esprit, faites-moi un brin de causette, car vous m’avez réellement manqué.
 
Bonne semaine tout le monde!
 
Mésange 

7 commentaires:

  1. Bonjour Mésange
    c'est avec beaucoup de plaisir que je te retrouve, tu travaillais et je t'imaginais en voyage !
    Que s'est-il passé ? Un mois de mai très maussade et juin ne tient pas ses promesses, les fleurs hésitent et les herbes folles en profitent...
    Des lectures parfois passionnantes et d'autres très banales,et comme tu le dis rien n'a changé la vie continue.
    Je te souhaite une douce journée et j'espère te retrouver pour papoter.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Mésange, je suis ravie de vous retrouver! Je souhaite vivement que votre projet se réalise, car votre talent le mérite. Vous avez l'art de raconter de charmants récits à partir desquels vous dégagez une philosophie très positive, et tout le monde en a besoin, en ces temps parfois moroses.

    De mon côté, tout en travaillant, mais aussi en prenant du temps pour mes proches ou, parfois, des amis plus éloignés (dans l'espace, pas dans le cœur), j'ai visité quelques expositions, "barbouillé" un peu, trouvé le sujet de mon prochain travail en arts visuels, commencé mes recherches et je réfléchis à la manière dont je vais organiser tout cela. Je prends tout mon temps, rien ne me presse, sinon le désir de réaliser un nouvel élément de mon thème du "Laboratoire" qui relie maintenant l'ensemble de mon travail depuis plusieurs années.

    Je vous souhaite une très agréable soirée et je vais maintenant boire un petit café en l'honneur de votre retour sur le web.

    RépondreSupprimer
  3. Agréables retrouvailles chère Mésange...
    Dans tout le bric-à-brac des diverses tâches qui occupent le quotidien, il est parfais nécessaire de choisir !...
    Je te comprend belle amie...étant moi-même avec un emploi du temps un peu surchargé!
    Une demande de nouveaux cours...et me voici en pleine refonde des anciens écrits !!! quant à l'oral, aucun problème il est toujours performant !!!!!
    Coïncidence ! je m'en vais de ce pas déguster un petit café !...Alors à notre santé !!!
    Chaleureuses pensées , Michèle


    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Mésange. Quel plaisir de te retrouver. Je suis certaine que les articles que tu auras proposés sauront plaire. Tu as un réel talent pour écrire.
    Tu souhaites reprendre la discussion avec nous tes copinautes... Voici donc pour toi ma petite "jasette". Comme toi je ne suis guère présente sur le net. Je viens de passer un mois auprès de ma fille aînée et de ma petite-fille, puis une belle semaine auprès de mon fils et de mes deux petits-fils. Je suis une Mamy comblée.
    De retour chez moi, je m'occupe pendant deux jours des chevaux de ma plus jeune fille avant de recevoir des amis dans quelques jours.
    Tu vois je suis gâtée
    J'espère que de ton côté après ce travail d'écriture tu peux prendre un peu de temps pour les tiens.
    Je te souhaite plein de bonnes choses chère Mésange et je t'embrasse bien amicalement.

    RépondreSupprimer
  5. Quel plaisir de me faufiler pieds nus dans l’herbe humide et grelottante en ce mois de juin tristounet pour découvrir dans ma « boîte aux lettres » tous ces merveilleux messages! J’en oublie le temps gris et ses expectorations quotidiennes!

    Merci d’avoir pris le temps de m’écrire!

    Chère Josette, bon matin! Chez nous aussi le temps oscille entre le froid et l’humidité. Juin est très décevant, j’ose croire que juillet tiendra parole. Sans soleil, je dépéris! Tu as fait des lectures passionnantes? Je suis curieuse : as-tu quelques titres à me suggérer? Je suis en train de lire « Trône de fer » (le 10e sur quinze volumes, je crois). Comme tu vois, la lecture de pages rédigées avec art et style ne me fait pas peur!

    En espérant que les mauvaises herbes finissent par plier bagages et que le soleil invite tes jolies fleurs à s’épanouir pour de bon, je te souhaite une magnifique semaine petite Josette!

    * * *

    Chère Anne, le plaisir est aussi pour moi! Et merci pour vos bons mots qui savent si bien dissiper mes inquiétudes.

    Je suis heureuse de lire que vous avez connu de belles heures auprès de ceux qui vous sont chers et que ce temps investi a été source de bonheur pour vous et les vôtres. Vous mentionnez que vous avez su vous entourer de la beauté des arts soit par des expositions soit en y travaillant; comme c’est agréable! Votre projet éveille ma curiosité – ça semble très palpitant. J’espère qu’un jour vous pourrez m’en parler un peu plus. Je vais penser à vous afin que l’inspiration, le courage et le dynamisme continuent de vous habiter tout le long de ce processus. On n’en a jamais de trop!

    Merci pour le café, c’est tellement gentil! À mon tour maintenant de lever ma tasse pour votre projet – Cheers chère Anne!

    * * *

    Chère Michèle,
    Ce sont effectivement de belles retrouvailles! Comme je suis contente de te lire!

    Effectivement, ce n’est pas facile choisir… choisir entre le bon temps et le travail, entre la détente et les corvées, entre la famille/les amis et la solitude. Toutefois, dès que le choix est fait, c’est beaucoup moins pire qu’il n’y paraît! Alors, chère amie, tu planches sur de nouveaux cours? Chanceuse! Voilà un autre métier que j’aurais aimé faire! Peut-être à mes 60 ans, si la vie ne m’a pas trop malmenée ;-) Comme j’aimerais être présente pour t’écouter parler; j’envie ces oreilles attentives qui auront cette joie! J’espère que tu trouveras du temps par-ci, par-là pour ne pas t’oublier dans l’équation. Toi aussi tu comptes!
    Deuxième café… avec ma belle Michèle! Bonne et agréable journée mon amie!

    * * *

    Chère Oxy, comme ça fait chaud au cœur de sentir un soutien de l’autre côté de l’océan! Merci!

    Tu sais ce qui compte à tes yeux et tu en prends grand soin; il y a beaucoup de tendresse et d’amour dans ton message, deux éléments toujours présents dans ton cœur. Tout comme tes enfants et petits-enfants, nous sommes chanceux de t’avoir. Tu n’es pas aussi présente sur la toile du Net que tu le souhaiterais? La quantité importe peu lorsque la qualité est présente!

    Mon travail d’écriture se poursuit mais à un rythme moins effréné. Ouf, ça fait du bien de ralentir et de se rendre compte que derrière toute cette belle paperasse empilée un peu partout, il y a ceux qui nous aiment, attendant qu’on lève le nez de notre travail pour nous faire le plus beau sourire!

    Je suis contente de te retrouver ma belle Oxy! Je te souhaite une semaine riche en câlins et en tendresses. Je t’embrasse…

    RépondreSupprimer
  6. J'espère que vos projets vont se réaliser. Donner du courage aux femmes et aux hommes, ça, c'est une belle idée. On en a tellement besoin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Bonheur du Jour, vos bons mots font plaisir à lire; ils servent de carburant à ma persévérance et à ma détermination. Merci d'avoir pris le temps de me glisser ces mots d'encouragement! :-)

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...