lundi 17 novembre 2014

En perte de vitesse

Ce matin, je me sens un peu comme ces arbres qui se préparent à l’hiver en se dépouillant de leurs attributs : je me déleste de mes obligations et je… relaxe. Honnêtement, il n’y a rien de mieux qu’un bon café et une savoureuse lecture pour profiter de cette heure de paresse délibérée. Et le boulot? Les dossiers ne vont pas s’envoler parce que j’ai le dos tourné! Quoique ça pourrait être vraiment chouette…
 
Trop souvent, à l’approche de l’hiver, on s’attaque à de gros projets cherchant à oublier le froid et les jours trop courts. On se jette dans le travail en se disant qu’une fois la rude saison passée, on pourra ralentir et profiter de l’été en prenant du bon temps sur la terrasse.
 
Ohé? On procède à l’envers, là!


En dépit de nos habitudes — qui remontent à l’ère industrielle — on devrait plutôt ralentir à l’approche de l’hiver, augmenter sensiblement sa vitesse au printemps et avoir un rythme plus rapide une fois l’été installé. La nature le sait et ne s’obstine pas. L’arbre ne se dit pas : « Hé! mon vieux, grouille-toi! Tu dois étendre tes racines, faire des bourgeons et sortir au plus vite tes feuilles si tu veux relaxer cet été auprès de tes vieux potes feuillus et résineux. D’ailleurs, sans l’été, à quoi servirait la sangria et la siesta? C’est clair : la douce saison égale repos. Point final. »
 
Eh bien non. L’été est synonyme d’énergie, de force et de mouvement. C’est lorsque l’on est régénéré, stimulé que l’on démarre de nouveaux projets et non quand la pile est à plat. Aux premières manifestations de l’hiver, on devrait plutôt prendre soin de soi en s’accordant plus de pauses, plus de bon temps. Pourquoi? Parce que sans énergie, même le meilleur moteur ne peut pas fonctionner; c’est aussi simple que cela!
 
Chaque printemps, la nature nous surprend par sa mise en scène spectaculaire. La floraison, la feuillaison, les oiseaux, les insectes, les cours d’eau, bref, tout s’anime! D’où lui vient une telle énergie? De son repos hivernal.
 
En ce lundi matin, commencez la journée en douceur. Rien ne presse. S’il le faut, savourez un deuxième café; vous avez ma permission. Et le travail? Il peut bien attendre quelques minutes de plus. C’est votre moment de repos. Profitez-en, car moi, j’en profite pleinement!
 
Bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne Gagné (Mésange) 
 
 
 
 

6 commentaires:

  1. Tu as raison il faut suivre l'exemple de ton beau chien ...nous devrions être plus à l'écoute de nos animaux qui se moquent du "rendement" et vivent suivant la nature et les saisons...
    Je me fait un petit café que je prends en ta compagnie Mésange, le repassage attendra bien un peu !
    je te souhaite une belle semaine d'automne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle Josette de prendre cette pause à mes côtés! Pour cette gentillesse qui me va droit au coeur, je suis disposée à te donner un bon coup de main avec le repassage... Envoie-moi le tout par la poste, j'en fais mon affaire! Le hic, c'est qu'une fois repassé, je devrai le plier et l'expédier. Pas sûre qu'il sera comme tu le souhaites...
      L'intention était là :-)
      Je te fais la bise.
      xoxox

      Supprimer
  2. On peut rajouter une tasse pour moi ????
    Prendre le temps et savourer l'instant... Un véritable art de vivre :-)
    Gros bisous à toi Mésange d'une visiteuse qui ne trouve plus le temps... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une tasse pour ma belle Oxy? Et c'est parti!!!
      Merci de t'arrêter avec moi et de savourer le temps qui passe. De plus, tu as su trouver du temps pour m'écrire et pour moi, c'est tout un cadeau!
      Je te souhaite d'autres pauses aussi savoureuses les unes que les autres. Profites-en!
      Bonne semaine Oxy!
      xoxox

      Supprimer
  3. Et pour moi une tasse aussi ???? (mais du thé si c'est possible) Je cours, je vole, mais en savourant chaque instant car mon travail est ma passion et déborde d'energie...mais je prendrais volontiers une bonne tasse et voir une deuxième tasse avec vous car il est bon de s'assoir et de laisser courir tout le reste...je ne t'oublies pas ma petite Mésange XXXOXXXO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment! Plus on est de fous plus on rit!!!
      Du thé pour «Madame», rien de moins... Au fait, d'où te vient se penchant?

      Viens t'installer, il y a des coussins pour celles qui ont quelques minutes de plus, et des bancs de bois pour celles qui sont pressées de partir... ;-)

      Je te vois venir... Tu vas prendre tous les coussins! ha!ha!ha! Profites-en pour te la «couler douce». Rares sont les fois où tu as le temps de souffler.

      Bonne journée, douce Miriam, bien contente de te garder près de moi.... Mmm une heure de plus ;-)

      Bonne et belle semaine xoxoxo
      (Je pense aussi à toi...)

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...