mardi 25 novembre 2014

Quand l'eau nous transporte

Se laisser aller
Sans résister
Juste pour voir
Jusqu'où ça va nous mener. 
 
 
Se laisser bercer
Par cette eau
Dans la lumière chaude
D'un automne qui s'éteint.


Et entre les ramures
Contempler le paradis.
 
 
Jocelyne Gagné
 
[Photographie réalisée par Jocelyne Gagné, Saint-Paulin, octobre 2014]
 

6 commentaires:

  1. Oui Mésange se laisser porter par des ondes positives afin de se préparer à l'hiver en douceur !
    un beau poème
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Josette :-)
      L'hiver a déjà sorti ses longs crocs... C'est un petit rapide cette année (l'an passé, il nous a fait le même coup!). Tant pis, on passera alors du bon temps à l'intérieur avec ceux qu'on aime.
      Plein de tendresses pour toi ma belle,
      xoxo

      Supprimer
  2. les flots chantants
    lavent l'esprit

    impassible la roche
    aux saisons qui passent

    l'âme trouve
    son terrain d'entente

    Bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vos mots ont la profondeur de cette rivière et les sentiments qu'ils éveillent, la douceur d'un lever de soleil. Merci Yanis! C'est toujours aussi vibrant de vous lire!
      Bonne semaine! xo

      Supprimer
  3. Bon matin Mésange,
    J'aime beaucoup la douceur des mots de ton poème ! Bonne journée
    Xxx
    Carole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Carole de me partager ton appréciation; elle servira à alimenter ma plume ;-) Bonne et douce journée! xox

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...