lundi 21 septembre 2015

Le grand jour!

C'est mon moment "wow"... Enfin!
 
Depuis avril que j'y pense, n'ayant aucune idée du comment cet événement allait se dérouler. Et puis, je me suis dit: «Vas-y comme tu le sens et puis tout le monde le sait: tu n'es pas compliquée, donc... »
C'est vrai. Néanmoins...
 
C'est croire que je suis aussi à l'aise en public qu'un chat dans une piscine! De toute évidence, il va falloir que j'apprenne à nager... ou à couler dignement.
 
Plus je me rapprochais du jour j et plus le stress me gagnait... Quoi faire? Comment le faire? Certes, j'avais assisté à des lancements (plusieurs même) durant les derniers mois, mais aucun ne m'avait inspirée. Non pas qu'il n'était pas extraordinaire, remarquable, inoubliable; il ne me ressemblait pas, tout simplement.
 
Alors j'ai écouté mon coeur qui me dictait d'être moi-même. Et pourtant, ce qui est simple ne veut pas dire de faible intérêt, sans relief ou soporifique. J'ai toujours su que les textes les plus courts étaient les plus durs à rédiger, ça va dans le même sens pour un événement que l'on veut dépouillé de toute lourdeur. Mais plus c'est simple et plus on y travaille.
 
Pour tout vous dire, tous ces efforts valaient bien le résultat. J'ai eu beaucoup de plaisir à inviter mes personnages à mon lancement. J'espère que vous vous plairez à les découvrir! Et ce n'est pas fini, il y a de belles surprises qui vous attendent!
 
 Au moment où vous lirez ce billet, je serai à l'hôpital avec ma mère (depuis 6 heures ce matin) l'accompagnant pour une chirurgie des plus sérieuses. Dans quelques heures, je ferai le lancement de mon livre en sachant qu'elle se réveillera tout doucement sous le regard inquiet de mon père. Et que tous deux penseront intensément à moi. Je sais qu'ils auraient aimé être présents pour partager ce moment tant rêvé, tant attendu. Ce qu'ils ne savent pas (du moins, pas "officiellement") c'est qu'ils seront présents dans mon cœur.
 
Ce que j'aimerais? Ce serait de lui téléphoner pendant ce moment important et lui faire "entendre" haut et fort tout ce monde présent autour de moi. Je vous parle avec mon coeur... Je ne sais pas comment trouver les mots pour demander une telle chose à tous ceux qui se seront déplacés. Mais c'est quelque chose qui me ferait réellement plaisir. Ce serait mon moment cinq étoiles!
 
Bon assez parlé, sinon je vais me mettre à vider la boîte de mouchoirs.
 
Chères amies, chers amis, merci d'avoir été là depuis si longtemps. Votre présence a enrichi ma plume et continue de la nourrir. Restez-là : il y a de beaux billets qui s’en viennent!
 
Bon matin et bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)

6 commentaires:

  1. Ma chère Mésange, je hurlerais de Paris jusqu'à Terrebonne s'il faut pour que ta maman puisse entendre le monde autour de toi...(et crois moi je sais hurler très fort!)...tout ira bien ma chère amie, c'est le moment 5 étoiles malgré les soucis de ta maman, le moment "parfait" n'existe pas, la vie est ainsi. Je t'embrasse fort en pensant à toi et toute ta petite famille...je suis sûre que tu vas faire un malheur !!!!! Miriam xxxoooxxxooo
    p.s. je t'ai envoyé un petit mail perso hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma douce Miriam,
      Désolée pour ma réponse tardive, mais j'ai eu le plaisir de lire ton message dès son arrivée. Et malgré la situation (sérieuse) j'ai ri en te lisant récoltant ainsi le regard noir des infirmières. (Le lendemain de l'opération, j'ai lu à ma mère ton beau message et elle aussi, elle a ri!)
      Comme tu as raison, le moment parfait n'existe pas. Moi qui croyais pouvoir aller marcher quelques heures et lire un peu (pour me calmer) avant le lancement; j'étais très loin de la "situation" antistress. Mais bon, j'ai fait confiance à l'indulgence des gens présents et (encore une fois, tu as raison!) ils ont été extraordinaires. Tout a roulé sur des billes! Cette soirée fut magique: les étoiles étaient "tout autour de moi"!
      Toi aussi tu étais là: tu as été mon étoile du soir. Merci xoxoxox

      Supprimer
  2. Mésange je prends un porte voix pour que tu -et aussi tes parents- entendent mes encouragements pour ce grand jour
    Tu es présente dans mes pensées
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère petite Josette, pardonne mon retard. J'ai lu ton message dès sa réception. Quel bonheur de te lire! Les encouragements se sont rendus! La preuve? Ma mère est rentrée à la maison samedi dernier et elle prend du mieux un peu plus chaque jour. C'est très encourageant.
      Merci pour ces pensées qui réchauffent le coeur.
      xoxoxox

      Supprimer
  3. Bravo ! Toutes mes félicitations. Je suis heureuse pour vous de la réalisation de ce projet magnifique. Bonne route à votre livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La route de l'écriture est une route que l'on fait en solitaire. Elle est longue, tortueuse, surprenante, parfois essoufflante. Et lorsqu'on découvre une halte en chemin, on est heureux de constater que quelqu'un quelque part nous a laissé un mot d'encouragement nous invitant à poursuivre.

      Merci Bonheur du Jour! Les bons mots sont de l'encre pour ma plume et de la douceur pour mon coeur. xox

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...