lundi 12 septembre 2016

De l'autre côté de ce monde

Cher Guy, 
Cher époux,

Tu as pris une décision, et tu l'as prise seul, car tu le savais que je n'aurais pas été d'accord... J'aime bien m'obstiner, négocier, marchander. J'ai du tempérament et de bons arguments qui auraient pu faire pencher la balance autrement. Cependant, cette fois-ci, je vais devoir accepter ton choix. Un choix qui n'a pas été facile à faire pour toi; pas facile à comprendre pour moi.

Je vais mettre de côté mes nombreuses questions, mes grandes interrogations qui ne me mènent nulle part. Je vais plutôt saisir ces précieuses minutes pour te dire que j'ai eu une belle vie à tes côtés et qu'au final, même s'il y a eu des hauts et des bas, cet horizon montagneux était notre horizon, celui qu'on voulait avoir tous les deux. Tu me connais, l'homme de peu de mots c'est toi, pas moi... Moi, je pourrais écrire sur le sujet des heures durant, sur cette vie qui fut la nôtre, une vie composée de moments drôles, de moments tendres, de moments couleurs chagrin... Mais bon, je vais essayer de faire comme toi, de me limiter à l'essentiel.

Pas facile, je l'avoue. Et comme toujours, c'est lorsqu'on a besoin de faire court qu'on n'y arrive pas. 

Alors, permets-moi de te dire ceci: je te laisse partir. Je te laisse rejoindre ceux que tu aimes de l'autre côté de ce monde. Je te laisse vivre cette belle éternité sans un regard en arrière, sans craindre d'être heureux sans nous. Je te laisse choisir cette nouvelle vie qui sera différente de la mienne, de la nôtre... Je te laisse la "vivre" à la manière dont tu aurais aimer vivre celle que tu avais avec nous.

Cher Guy, je te laisse maintenant à ta nouvelle vie et je sais au fond de moi qu'elle sera plus lumineuse et plus joyeuse que celle que tu viens tout juste de quitter. Comment je le sais? Je le sais, c'est tout.

Je t'embrasse...
Et là où tu es, prends soin de toi.

Jocelyne xoxo

P.-S. Guy est décédé le 4 septembre dernier.  Il a pris sa voiture et il a roulé... jusqu'au ciel.




16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Dany de ton passage. Merci pour tes mots qui m'accompagnent.

      Supprimer
  2. Jocelyne, oû prends-tu cette sagesse et cette résilience si rapidement devant une tragédie comme tu viens de vivre? Dans ton cas ce n'est pas vivre et laisser vivre, c'est vivre et laisser mourir. Quand on dit que le vrai amour doit laisser l'autre libre, tu es la preuve de ce grand amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jocelyne devait savoir depuis longtemps que Guy souffrait beaucoup; le processus de deuil devait, inconsciemment, être entamé depuis un bout de temps. Bravo pour ce texte magnifique.

      Supprimer
    2. Merci Suzanne. Les mots m'aident à guérir... Et ces mots-là, je les écris pour moi dans le silence de mon coeur. Et chaque pas que je fais (aussi minime soit-il) me permet d'avancer. Ne dit-on pas que chaque minute passée à s'inquiéter, à s'attrister est une minute de paix perdue. Alors, je fais confiance à la vie. Le beau est là quelque part qui m'attend.

      Bonne et douce journée Suzanne!
      xo

      Supprimer
    3. Bonjour "anonyme", Guy souffrait beaucoup (c'est certain pour avoir posé ce geste), mais il n'a jamais laissé paraître cette souffrance intérieure. Il avait ses hauts et ses bas, comme tout le monde. D'où le grand étonnement!

      Le processus de deuil est un chemin chaotique. Des jours ça va et d'autres pas. Inutile d'en parler, de m'étendre sur le sujet. Je préfère apprécier le bon que de m'attarder sur ce qui fait mal. Ce n'est pas mettre de côté la douleur mais plutôt une façon d'essayer de la soulager par ce qu'il y a de beau en ce monde.

      Merci pour vos bons mots. Merci de votre passage.

      Supprimer
  3. Je suis avec toi de tout cœur mon amie ... tu as une belle âme. Quelle sagesse. Ton Guy veillera toujours sur toi j'en suis certaine. Je te fais un gros câlin xxx Louise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louise, toujours de beaux mots qui font tant de bien. Je prends ta tendresse; elle me tiendra au chaud. xo

      Supprimer
  4. Je t'embrasse Mésange je suis admirative de ta sagesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Josette, c'est toujours un plaisir de te retrouver! Je t'embrasse. xo

      Supprimer
  5. Ouff, bouleversant ! Tes mots sont touchants. Des frissons, les yeux pleins d'eau et les larmes qui s'en suivent. Je lui souhaite de trouver la paix et je lui envoie tout mon amour. Et toi ma belle Jocelyne, je te fais un gros câlin pour te réconforter et pour te réchauffer la nuit. Je ne veux pas que tu attrape froid. À bientôt ma belle xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Andrée, ta tendresse se rend jusqu'ici. Quel bonheur de ta savoir si près et si bienveillante à mon égard! Merci pour ce beau message. Ça me touche tu n'as pas idée!

      Je t'embrasse et te dis: à très bientôt!
      Jocelyne xo


      Supprimer
  6. ouf comme je suis touchée! Quel beau texte. J'ai été une amie très proche de Guy au début de TQS en 1986 jusqu'à son départ.
    Prends soin de toi Jocelyne et des tiens . xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvie, je me souviens très bien de toi. Les évènements tristes ou joyeux nous rappellent souvent les doux souvenirs qu'on a conservés au fond de notre mémoire. Garde ces images dans ton coeur et regarde-les aussi souvent qu'il te plaira. Et n'oublie pas de garder le sourire. C'est ce qu'il aurait aimé. Je t'embrasse.
      Merci pour ce beau message. xox

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...