lundi 22 juillet 2013

Un petit coup de pouce ne serait pas de refus!

 

Il ne faudrait pas être surpris de ne pas avoir gagné à la loterie si on n’a même pas pris la peine d’acheter un billet!


Allez savoir pourquoi, j’ai toujours pensé que la formule aide-toi et le Ciel t’aidera était tirée de la Bible. À ma grande surprise, c’est en lisant une des fables de Lafontaine Le Chartier embourbé que j’ai retracé cette morale. Mais me direz-vous, la Bible a été écrite longtemps avant que l’homme de plume ne rédige ses fabuleuses histoires; il s’est peut-être laissé inspirer par quelques versets bibliques? Ça serait fort logique, cependant il n’y a aucune trace de ce dicton dans la Bible alors je dois en conclure que l’auteur de cette maxime n’est nul autre que Jean de Lafontaine.
 
Bien que nous connaissions cette expression, on oublie de l’appliquer. Trop souvent on exige de notre gouvernement de la souplesse, des enseignants une meilleure éducation pour nos enfants, de notre employeur un salaire plus rémunérateur, de notre conjoint une aide additionnelle à la maison, etc. Tout ce que l'on fait c’est demander et attendre…

N’aurait-on pas oublié quelque chose?

La troisième loi de l’attraction universelle d’Isaac Newton stipule qu’un corps au repos tendra a demeuré au repos, et un corps en mouvement tendra à demeurer en mouvement. En clair, ça dit que si vous passez tout un après-midi sur le divan à regarder la télé, il y a de forte chance que vous terminiez la soirée en « patate de divan ». Par contre, si vous avez été actif tout le jour, il est fort probable que votre soirée soit tout aussi occupée. On peut décider de ne rien faire pour se sortir d’une mauvaise passe, mais tout ce qu’on pourra espérer obtenir, c’est un gros rien. En revanche, si on choisit de passer à l’action, les idées vont surgir, les solutions se pointeront et l’aide apparaîtra. En se mettant en mouvement, il va se passer quelque chose de formidable : on va gagner en assurance et ce qui nous semblait au départ impossible deviendra alors possible.
 
Tout comme le charretier qui s’est mis au travail et dont les choses se sont placées d’elles-mêmes, nous aussi on peut obtenir beaucoup si on se met en mouvement. En prenant votre café ce matin, pensez à toutes vos requêtes restées en suspend et qui attendent fort probablement que vous passiez à l’action.
 
Demandez et agissez; la réponse ne sera pas longue à arriver.
 
Bonne semaine tout le monde!
 
Mésange
 
Pour accéder à la fable Le chartier embourbé cliquez sur l'image ci-dessous.

4 commentaires:

  1. Bonjour Mésange;
    Les moralités de jean de la Fontaine sont toujours d'actualités... par contre il situe ce pauvre homme en Basse Bretagne...dont la capitale est cette belle ville de Quimper avec la cathédrale de Saint Corentin et horreur je lis la note signalant l'action dans "un trou perdu"... j'invite cet été l'auteur de la note à venir passer ses vacances dans "ce trou perdu" que je fréquente depuis presque 20 ans !
    ;-))
    bonne soirée Mésange, Josette qui rêve de Bretagne sous la canicule Yvelinoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Josette, ton commentaire m’a fait bien rire! Dorénavant, je me méfierai des annotations d’auteurs! Certes, un endroit qui porte un nom étrange pourrait donner l’impression d’un « coin perdu », cependant ce sont dans ces lieux éloignés des grandes villes qu’on découvre les plus beaux décors et les gens les plus sympathiques. Je dis cela non pas pour te flatter mais mon père vient lui aussi d’un « coin perdu » (Saint-Tharcisius) où réside du bien bon monde et il serait très offusqué d’entendre appeler son joli coin de province « trou perdu » - il y a des limites à ne pas franchir!

      Je préfère me rendre dans ton coin de pays plutôt que d’envoyer l’auteur… Je crois que nous aurions plus plaisir ensemble ;-)

      Bonne et douce journée Josette!

      P.-S. Vite ferme les volets pour garder la fraîcheur à l’intérieur! Les chaleurs vont finir par s’estomper, du moins je te le souhaite!

      Supprimer
  2. Se changer sois même ... pour changer le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Pascal, vous avez tout à fait raison. Si chacun commençait par soi-même avant de changer sa famille, son voisin, sa localité, son pays, etc. on aurait déjà un monde "transformé". Car en se changeant soi-même, on verrait tout le travail que cela implique et cela changerait notre vision du monde et on deviendrait alors beaucoup plus tolérant et plus aimant.

      Merci Pascal de nous rappeler cette grande vérité!

      Au plaisir de vous lire. Bonne et douce journée!

      Supprimer

Pourquoi garder le silence si vos mots peuvent construire, embellir et aussi changer le monde? Exprimez-vous!

Vous aimerez peut-être:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...